La sexualité précoce en milieu scolaire : Un problème de tous

Le Mali fait face à une situation qui inquiète plus d’un, il s’agit de la sexualité précoce en milieu scolaire, qui prend des proportions inquiétantes.il y a quelque années  les  élèves apprenaient avec motivation, ils cherchaient la connaissance pour réussir dans la vie et surtout aider les parents. De nos jours, ils ont oublié pourquoi leurs parents les envoient à l’école, ils ont transformé l’école à un véritable lieu de débauche.

 sexe prostitue couple bar boite nuit fille

Le phénomène de sexualité précoce en milieu scolaire n’est certes pas ignoré de notre société, mais de nos jours, il a atteint un niveau très inquiétant. La jeunesse, maillon important de la société  est victime expiatoire dans cette situation qui plonge le système éducatif dans une forte crise. La plupart des élèves n’apprennent plus, ils passent tout leur temps avec leurs petits (es) ami (es) dans les coins et recoins de l’école et ailleurs. Les soirs, les cours s’arrêtent à 17 heures, mais ils restent à l’école sous prétexte qu’ils apprennent leurs leçons, préparer des exposés ou faire des exercices avec des camarades de classe. Les parents confiants, leur accordent ce privilège sans se soucier des  dangers qu’ils risquent. L’école malienne qui était une référence dans la sous-région par les nombreuses compétences qu’elle fournissait et la rigueur avec laquelle elle se caractérisait, recule tristement, de nos jours.

Les relations amoureuses en milieu scolaire est devenue un phénomène de mode dans notre pays, plus précisément dans la capitale, celle ou celui qui refuse de s’adonner à cette pratique est considéré comme non « civilisé ». Ils veulent tous imités les occidentaux à travers les séries télévisées.

L’avènement de l’internet, des nouvelles chaine télévisées, à jeter de l’huile dans le feu. Ils téléchargent des films pornographiques dans leurs téléphones portables et n’hésitent pas à regarder ces films même dans la classe en plein cours. Certaines portent des habits qu’ont n’osait pas porter avant,  même dans la cour de nos concessions familiales. Ces  habits sont devenus des vêtements de mode chez les élèves, surtout les petites filles qui s’habillent à moitié nue.

Cependant, il faut signaler  la malveillance des parents. La fuite devant leur responsabilité fait que la sexualité gagne du terrain dans les milieux scolaires. La famille, qui était une cellule sociale de base importante s’effrite, les familles atomiques, qui s’inspirent du modèle occidental,  composé généralement d’un père et d’une mère qui travaillent et maximum trois enfants. Le plus souvent les parents qui travaillent n’ont pas le temps pour élever leurs enfants correctement, cela aussi à favoriser ce drame.

Présentement notre système éducatif face a un sérieux problème, le divertissement est devenu  l’occupation majeur des l’élèves. Le meilleur moyen de faire face à cette situation est d’informer les élèves sur des dangers d’une sexualité précoce, qui sont entre autres les infections, les MST, le Sida, les grossesses non désirées, précoces…. Les parents doivent veiller sur les fréquentations de leurs enfants. Aussi, la responsabilité des éducateurs devra être augmentée. De cette manière, chacun jouera son rôle et l’enseignement retrouvera son lustre d’antan.

Fily Sissoko 

SOURCE: Tjikan
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.