Faculté des sciences sociales de Ségou: Atelier de formation des enseignants sur le système LMD et la pédagogie

Du 04 au 09 avril 2016, s’est tenu au Centre Gabriel Cissé de Ségou un atelier de formation des enseignants de la FASSO sur le système LMD et la pédagogie. Les thématiques traitées ont été données pour le LMD par Pr Adama Diabaté et pour la Formation pédagogique par Pr Antimé Agnou. Après la présentation du programme par Siaka Koné, Pr Atimé Agnou est désigné Président de séance, avec comme Rapporteur général Sékou Bougadari Coulibaly et Rapporteur adjoint Bassy Coulibaly.

universite ecole faculte ena fsjp examens concours session etudiants eleves

Notons que c’est le représentant Tiéman Coulibaly, du Recteur en déplacement, qui a prononcé le discours d’ouverture. Il a indiqué que la FASSO dispose d’un personnel enseignant réduit et dont la plupart n’ont pas une grande expérience dans le domaine de la pédagogie et sur le fonctionnement du système LMD. C’est pourquoi, dit-il, la FASSO a jugé nécessaire d’initier cette formation à l’intention de ses enseignants.

Il a expliqué que la présente formation qui rentre dans le cadre de l’exécution de son programme, a pour objectif le renforcement de capacité des enseignants de la FASSO dans le domaine de la pédagogie et du système LMD. Ces enseignants, a-t-il poursuivi, qui sont composés d’assistants, attachés de recherches, de maîtres assistants, de chargés de recherches, de maîtres de conférences, de maîtres de recherches, de directeurs de recherches et de professeurs vont durant ces cinq jours :

* Améliorer leurs connaissances sur les cours modulaires ; * Renforcer leurs capacités sur le système LMD ; * Renforcer leurs compétences pédagogiques.

Prenant la parole à la suite de M. Coulibaly, le Doyen Nianguiry Kanté de la FASSO a mis l’accent sur la collaboration entre les enseignants. Cela permettra une plus grande visibilité dans l’exécution des programmes. Pour le Doyen, le système LMD est un système à part, exécuté par presque l’ensemble des Universités de l’Afrique de l’Ouest. Il est essentiel que les enseignants s’en approprient autant qu’il est fondamental d’asseoir une pédagogue pour la FASSO. D’où l’importance de cet atelier. Il a alors remercié les participants pour leur adhésion totale à cette heureuse initiative et leur engagement sans faille à défendre la cause de la FASSO.

Ensuite le Doyen a procédé à la présentation des outils : l’attestation d’encadrement et de dépôt pour soutenance, la lettre d’invitation, les porte-notes, la fiche d’inscription du mémoire de licence et de Master.

C’est alors que le Pr Adama Diabaté a fait la présentation technique sur le système LMD le lundi et le mardi. Du mercredi au jeudi, la formation sur la pédagogie sera exposée par le Pr Agnou. Et la clôture a eu lieu le vendredi suite à l’adoption du rapport final.

Rappelons que l’Université de Ségou a été créée par l’Ordonnance n° 10-011/P-RM du 10 mars 2010 et ratifiée par la Loi N°2013-014 du 21 Mai 2013. Cette Université évolue en étroite phase avec les objectifs assignés, qui sont : la formation, la production, la conservation et la valorisation de la connaissance en vue de la transformation de l’environnement socio-économique et agricole de la région, la création des secteurs de production et d’emploi des jeunes et cela en adéquation avec la Politique Nationale en matière d’Enseignement Supérieur et de Recherche Scientifique. Depuis sa création, l’Université de Ségou assure la formation de ses étudiants en système LMD : Licence, Master, Doctorat.

L’Université de Ségou qui a une vocation nationale, sous régionale, continentale et internationale, a notamment pour mission : -la formation supérieure, pratique et spécialisée ; -la formation postuniversitaire et la formation continue ; -la recherche scientifique, technique et technologique ; -le développement et la diffusion de la culture et des connaissances et les résultats de la recherche; -la réalisation d’expertises.

Pour réaliser ses missions, l’Université de Ségou devrait être dotée de cinq (5) structures de formation et de recherche dont trois (3) fonctionnelles à ce jour sont: o la Faculté d’Agronomie et de Médecine Animale (FAMA), ouverte en janvier 2012. Elle comprend trois (3) filières qui sont : agroéconomie, hydraulique agricole, production et santé animale. Cette faculté qui a 338 étudiants en 2013-2014 est actuellement dirigée par un Maître de conférences ; o l’Institut universitaire de formation Professionnelle (IUFP) ouvert en novembre 2012 avec cinq (05) filières : Assistant de Direction, Hôtellerie-Restauration, Génie Informatique, Machinisme Agricole, Comptabilité-Audit- Finance, les cinq filières ont en 2013-2014, 176 étudiants et ont comme Directeur Général un Maître de conférences ; o la Faculté des Sciences Sociales (FASSO) ouverte en novembre 2012 et dont le poste de doyen est occupé par un Sociologue/Directeur de Recherche, Nianguiry Kanté, Docteur en Sociologie. Cette faculté est dotée de trois filières avec au total 910 étudiants en 2015-2016 : Communication des Organisations (439 étudiants), Sociologie (271), Aménagement du Territoire (200).

Au niveau des enseignants, au cours de l’année académique 2013-2014, les étudiants de la FASSO ont été encadrés par 18 enseignants permanents et chargés de cours contre 39 vacataires. Soit au total 57. Il conviendrait d’ajouter à ce nombre, la liste de plusieurs enseignants et chercheurs originaires du Mali, de l’Afrique et de l’Europe prêts à aider le Mali à travers le Doyen de la FASSO. Ces enseignants sont composés d’assistants/attachés de recherche, maîtres assistants/chargés de recherche, maîtres de conférences/maîtres de recherche, professeurs titulaires/directeurs de recherches, voire professeurs/directeurs de recherche émérites ne demandant que leur hébergement et restauration à l’Université de Ségou.

Nous vous proposons enfin le discours de clôture du Vice-Recteur de l’Université de Ségou, lu par le Doyen.

” Messieurs le Doyen de la Faculté des Sciences Sociales (FASSO) ; Honorables invités ; Mesdames et Messieurs ; Chers collègues.

Je vous remercie de vous être soustraits de vos augustes occupations et de vos nombreuses préoccupations pour répondre à notre invitation. Il ne pouvait être autrement. En effet, je sais compter sur vous car votre dévouement et votre engagement pour la cause de la formation et de la recherche sont d’une importance capitale pour notre jeune Université. L’importance de l’atelier qui nous a réunis pendant cinq (05) jours est d’autant plus grande qu’il mérite une attention particulière au moment où c’est toutes les universités à l’échelle mondiale qui ont basculé dans le Système Licence Master Doctorat (LMD). Ne devrions-nous pas comprendre là, que c’est un système qui relève de la mondialisation.

Honorables invités ; Mesdames et Messieurs ; Chers collègues.

Pendant cet atelier, vous avez échangé sur deux thèmes majeurs à savoir le Système LMD et la pédagogie. L’un comme l’autre, répond aujourd’hui au besoin de notre système éducatif.

Avec le système LMD, vos formateurs vous ont expliqué l’architecture du système, son mode de formation et d’évaluation. Pour la pédagogie, vos échanges ont porté sur votre savoir-faire : outil stratégique de l’enseignant. En effet, vous avez revu les objectifs pédagogiques, les méthodes pédagogiques, etc.

Chers collègues ;

J’apprécie indéfiniment la qualité de ces échanges. Mieux, je voudrais que de tels échanges se perpétuent.

Aussi, j’ose espérer que vous allez faire un bon usage de ces compétences que vous venez de recevoir pour améliorer davantage la qualité de notre enseignement.

Honorables invités ; Mesdames et Messieurs ; Chers collègues.

En vous souhaitant bon retour dans vos familles respectives, je déclare la clôture de l’atelier de formation en Système LMD et en pédagogie.

Je vous remercie de votre aimable attention ! ”

Il ne nous reste qu’à saluer cette heureuse initiative au service de la FASSO!

Une correspondance de Fatoumata CISSE depuis Ségou

Source: Zénith

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *