Enseignement virtuel au Mali : Rendre l’enseignement supérieur accessible à tous

La série de Journées portes ouvertes, dans le cadre du lancement de l’Université virtuelle du Mali, (UVM)-Kingui, a démarré, la semaine dernière, dans l’espace numérique ouvert de UVMALI, à l’immeuble Famib.

Les nombreux participants à ce rendez-vous d’information ont fait face à un panel de l’équipe pédagogique, constituée notamment du Directeur général de UVMALI, Mamadou Doumbia, ainsi que de son Directeur des études, Daly Hamadi Diallo, assistés du CEO Famib, l’initiateur et fondateur de UVMALI, Amadou Diawara ainsi que du doyen Mamadou Diallo, professeur en informatique à la retraite.

Ramatoulaye Dia, responsable de la Communication de UVMALI, est formelle : cette initiative participe d’une session d’informations sur la nouvelle université virtuelle qui est venue enrichir le paysage de l’enseignement supérieur au Mali. Il s’agit, d’après elle, d’expliquer, à la fois, l’utilité et les opportunités offertes ainsi que les avantages à étudier sur la plateforme UVMALI.

L’UVMALI a été lancée le 7 novembre dernier. Elle a suscité beaucoup d’engouement auprès des néo-bacheliers, étudiants, parents d’élèves soucieux d’offrir un enseignement supérieur, de qualité, à leurs enfants ainsi que les professionnels déjà en activité, en quête de certifications reconnues. L’équipe dirigeante a été assaillie de demandes et, surtout. de quête d’informations. Les Journées portes ouvertes, en plus de l’interface de la plate-forme de UVM, permettent, ainsi, aux promoteurs de nouer des contacts physiques avec le public intéressé, d’apporter les réponses à l’avalanche de questions.

Mamadou Doumbia, le DG de la nouvelle entité, a expliqué que la naissance de UVMALI constitue, pour le Mali, une alternative à la défaillance de moyens de l’Etat pour résorber les quelques milliers de néo-bacheliers, annuellement, non orientés par le département de l’Education du Mali ainsi qu’une partie importante de cette jeunesse privée d’une qualification professionnelle supérieure voire pas du tout qui viennent grossir la cohorte des chômeurs. Selon M. Doumbia, « il s’agit, donc, d’une offre sociale d’enseignement supérieur, accessible quasiment à tous.

Le contenu de la plate-forme e-learning offert par l’université Virtuelle du Mali répond aux standards les plus exigeants des formations universitaires de pointe, à travers les potentialités et la diversité des formations de niveau relevé. Jusque-là, cette opportunité était quasi inaccessible pour la grande majorité de ceux aspirant à des normes d’études universitaires en vigueur dans les grands systèmes d’éducation occidentaux ou d’ailleurs. D’après Daly Hamadi Diallo, le Directeur des Etudes, au-delà du coût relativement bas, ramené à seulement 100.000 Fcfa des frais d’inscriptions, il s’agit d’une quasi gratuité au regard de l’excellence proposé. UVMALI a fait le choix de proposer l’accessibilité à la qualité pour le bénéfice du plus grand nombre.

C’est que l’offre de formation de UVMALI s’appuie sur un partenariat dynamique et fécond. L’Université Virtuelle du Mali propose en enseignement des cursus de pointe qui intègrent les réseaux comme celui de l’Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse et l’ensemble du réseau français de l’INSA, aujourd’hui une référence mondiale en matière d’études d’ingénierie. Ce partenariat est aussi étoffé par les conventions conclues avec des universités sœurs de la sous-région africaine, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Gabon et de la Tunisie. Un maillage de possibilités d’études supérieures de qualité complété par le dense réseau des universités du monde islamique (CINVU). Cet important système de partenariat offre autant d’opportunités de co-diplomation internationale (des sanctions académiques reconnues dans les pays de ces différentes universités) qui est un gage de rigueur des formations reçues. Car Amadou Diawara est catégorique: « les examens ne seront pas proposés à Bamako, pas plus que les copies n’y seront corrigée »s L’UVMALI a souscrit au principe des exigences de ses différents partenaires quant à la qualité, la rigueur et le niveau des cours.

Ce qui explique le profil des formations et des certifications, particulièrement adaptées au monde du travail et de l’entreprenariat, un secteur multiforme en constante évolution par la création de nouveaux besoins et donc de nouveaux métiers. D’où la mise en place d’un incubateur déjà fonctionnel, au service des étudiants dans les locaux du Groupe Famib. Selon Ramatoulaye Dia, la Directrice de la Communication de UVMALI, il s’agit d’inciter les étudiants à se lancer dans la création de leurs propres projets, en les formant, les assistant et en leur assurant un accompagnement jusqu’à la phase de réalisation.

« L’idée d’un enseignement supérieur virtuel trotte dans les esprits depuis une quinzaine d’années au Mali », assure le doyen Mamadou Diallo, lui-même, un mordu de cette ressource éducative et qui, 51 ans encore après son bac en poche et à la retraite, depuis quelques années déjà, continue, néanmoins, de surfer entre les grandes universités du monde. «On ne cesse jamais de rechercher le savoir et la jeunesse doit saisir cette immense opportunité de formation et de perfectionnement qui offre un niveau d’études aux standards internationaux des plus grandes universités du monde», conseille cet expert des études universitaires qui veille.

Désormais, sur la qualité et la conformité aux normes internationales des contenus éducatifs de l’Université Virtuelle du Mali. Dans l’esprit de son fondateur, il s’agit d’un concept novateur inscrit dans le crédo social de l’entreprise numérique et consistant « à déployer une plateforme de formation adaptée au contexte malien et s’appuyant sur des ressources numériques ». Comme le souligne M. Diawara, « l’Université Virtuelle du Mali est une université malienne 100% e-learning basée à Bamako et qui a vocation de faciliter l’accès universel à l’enseignement supérieur de qualité pour la jeunesse malienne et africaine.

«Rendre l’enseignement supérieur accessible à toutes les classes sociales au Mali», voilà l’ambition affichée par le fondateur de la nouvelle structure et patron du Groupe de nouvelles technologies Famib, en mettant cette université virtuelle au service de la jeunesse malienne. L’accès, grâce au partenariat avec Orange, se fait par connexion à une plate-forme dont l’interface permet l’orientation des postulants vers les formations et pour mieux guider leurs choix. UVMALI, encore désignée par l’Université Polytechnique Privée Kingui, UPP Kingui, comme l’annonce son slogan, c’est « Vivre son rêve en un clic ».

Source: Amap

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *