Enseignement supérieur: L’ENSUP RECOMPENSE SES MAJORS DE PROMOTION

Les élèves-maitres majors de la promotion 2014-2015 de l’Ecole normale supérieure de Bamako (ENSUP) ont été récompensés, hier, lors d’une cérémonie officielle présidée par le conseiller technique au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Amadou Ouane.

ecole nationale superieure mali ensupEn plus d’une enveloppe de 50.000 Fcfa chacun des lauréats a reçu un mini-ordinateur Ipad. Ces cracks en allemand, anglais, arabe, biologie, histoire et géographie, lettres, mathématiques, physique-chimie, psycho-pédagogie, russe, langues histoire et géographie (LHG) et sciences ont obtenu entre 13,29 et 15,81 de moyenne.

Il s’agit de : Abdourahamane Kéïta, Aly Coulibaly, Ismaïl Diarra, Tamba Kané, Gaoussou Traoré, Sidiki Dembélé, Adama Coulibaly, Baba Antimbé Coulibaly, Daouda Coulibaly et Kinka Diarra de l’option des professeurs de l’enseignement secondaire (PES) et Ousmane Goïta, Ibrahima Wattara, Bouniaminou Moussa Cissé et Mariam Sanogo  pour l’option des professeurs de l’enseignement fondamental (PEF).

Dans son allocution, le porte parole des bénéficiaires, Sidiki Dembélé, a souhaité que les autorités compétentes élaborent un programme post-universitaire pour leur formation continue,et les intègrent dans la fonction publique des collectivités. Remerciant le département pour ce prix, M. Dembélé a exhorté les autorités à octroyer des bourses d’études aux majors.

« Ce moment solennel est une étape importante qui traduit le couronnement de vos efforts de 2 ou 4 ans d’études et de recherches. Cette nouvelle étape est le début d’une carrière professionnelle. Vous devez donc faire montre de beaucoup d’engagement, d’abnégation, de patriotisme pour aider à relever les défis qui se posent au système éducatif de notre pays », a dit le directeur général de l’ENSUP,  le Dr Ibrahima Camara, s’adressant à ses élèves maitres.

« Votre exemple doit servir et doit être suivi par vos cadets pour perpétuer la tradition. Certains de vos camarades ont dû abandonner en chemin. Cela renforce votre mérite et démontre votre endurance et votre courage » a-t-il ajouté.

Le conseiller technique du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a, quant à lui, rappelé que l’ENSUP de Bamako forme les professeurs de l’enseignement secondaire depuis 1963. Il a ensuite précisé les PES et les PEF sont les deux filières ouvertes à l’ENSUP. La filière des professeurs de l’enseignement fondamental va bientôt céder la place à celle des professeurs de l’enseignement normal. « En relevant les défis du succès et de l’excellence, vous avez fait montre de qualités intellectuelles, professionnelles et morales indéniables », a dit Amadou Ouane aux lauréats.
S. Y WAGUE

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *