Éducation nationale : Un émérite enseignant de carrière aux commandes !

Le nouveau ministre en charge de l’Education nationale s’appelle AbinouTémé, un haut professeur du monde universitaire malien. Il était le doyen  de l’Université des Lettres et Sciences humaines de Bamako (ULSHB). Celui qui était jusque-là peu connu  dans les hautes sphères des postes politiques du pays est pourtant le 4ème vice-président du RPM, parti au pouvoir. Les cadres valeureux arrivent vite dans les esprits.

En effet, les Maliens ne se sont pas patientés de connaitre le nom de leur ministre de l’Education après la démission de HousseiniAmionGuindo à la tête de ce département. Cadre chercheur d’un grand mérite, le choix portera sur cet émérite enseignant de riche carrière, le lundi 7 mai 2018, pour prendre les rênes de l’Education nationale dès l’annonce de son prédécesseur.

Mieux qu’un cadre politique (un expert de la boite), son choix n’est pas anodin pour ce portefeuille particulier à administrer. Il est permis d’observer un lien très positif entre notre nouveau ministre de l’Education avec sa riche carrière professionnelle et notre système éducatif à la recherche de performance.

Qui est Pr AbinouTémé ?

Jusqu’à sa nomination en qualité de ministre de l’Education nationale, Pr AbinouTémé était le doyen de la Faculté des Sciences Humaines et des Sciences de l’Education (FSHSE) de l’Université des Lettres et Sciences humaines de Bamako (ULSHB), poste qu’il occupait depuis juillet 2014. Il est d’un parcours exceptionnel.

Né en 1955 à Yendouma (Cercle de Bandiagara), il a décroché son certificat d’études primaires à Yendouma (dans l’actuelle commune de Sangha) en 1970, le DEF en 1974 à l’Ecole fondamentale de Djikoroni-Para, puis le Baccalauréat en 1977. Sorti professeur d’enseignement secondaire, après ses études supérieures,
il enseigna la philosophie au lycée de Sikasso entre 1983 et 1985 et au lycée Prosper Camara, entre 1985 et 1986.

Plus tard, il sera professeur assistant à l’Ecole normale supérieure (ENSUP), chargé de cours de philosophie et de sociologie générale, entre 1986 et 1991 avant de décrocher son doctorat en Anthropologie sociale et d’ethnologie à l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales de Paris) sur le thème : «Paganisme et logique du pouvoir dans le Toro en pays Dogon» et son diplôme d’études approfondies (DEA) en anthropologie sociale et d’ethnologie à l’EHESS en 1993.

Dès la création de l’Université du Mali, il fut professeur à la Faculté des lettres, langues, arts et sciences humaines (FLASH) avant d’occuper, entre août 2006 à novembre 2011, le poste de secrétaire principal dans la même faculté.

Sur le plan politique,  Pr AbinouTémé est le 4è vice-président du Rassemblement pour le Mali (RPM) après parcours politique sans faute. En effet, de 1998 à 2003, il fut membre du Conseil municipal de la commune IV du district de Bamako et 5ème adjoint au maire, chargé des affaires scolaires, socio-sanitaires et de l’hydraulique villageoise.

Daniel KOURIBA

Source22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *