Éducation nationale : Le PRODEC 2, avec de nouvelles orientations, bientôt opérationnel

L’hôtel Maeva Palace a servi de cadre hier, jeudi 22 mars 2018, pour l’ouverture de 4 jours de travail sur le secteur de l’éducation. De nouvelles priorités et stratégies sont attendues afin de donner un nouveau visage à l’éducation. C’était sous la présidence de madame le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique en présence de plusieurs responsables de l’Éducation ainsi que des partenaires techniques.

Le programme décennal de Développement de l’Education (PRODEC) est arrivé à son terme en 2013. A cet effet, une équipe technique a été mise en place pour réfléchir sur de nouvelles priorités et stratégies à mettre en place au sein de l’éducation du Mali dans les dix prochaines années. C’est dans ce cadre que se situe cet atelier qui est une présentation et une validation de ces priorités et stratégies.

Pr Assétou Founè Samaké Migan a présidé à cet effet la cérémonie d’ouverture au cours de laquelle elle a situé l’atelier dans son contexte. Après dix ans de mis en œuvre du  PRODEC (Programme décennal de Développement de l’Education), certaines difficultés et insuffisances ont été constatées. Par conséquent, celles-ci ont amené les acteurs de l’éducation à se réunir pour réfléchir à nouveau afin de définir des priorités.

La réalisation de cet objectif a conduit à des ateliers  partout dans le pays afin de rentrer en contact avec les réalités auxquelles le secteur de l’éducation reste confronté. En effet, aux dires de mesdames le ministre, les débats ayant lieu lors de ces concertations ont permis l’élaboration de certaines stratégies d’action. « L’exercice est hautement politique », affirme madame le ministre de l’Enseignement supérieur. C’est politique, explique le ministre, puisqu’il s’agira de mettre en œuvre une vision propre du Mali  en matière d’éducation.

L’objectif de cet atelier est l’élaboration d’un nouveau programme consistant dans les dix ans à venir. En outre de cela, un examen critique  doit se faire sur les priorités et les stratégies proposées par les équipes techniques afin de faire des suggestions et des recommandations dans l’objectif de les enrichir. Cet atelier a également comme objectif d’obtenir un consensus autour des stratégies et priorités pour leur validation.

Au terme de cet atelier, les participants devront prendre connaissance des propositions de domaines prioritaires et de stratégies , des suggestions et recommandations pertinentes seront formulées , les domaines prioritaires d’intervention ainsi que les stratégies du nouveau Programme seront amendés et validés par l’ensemble des acteurs du secteur de l’Éducation et de la Formation professionnelle.

Cet atelier qui se déroulera du 22 au 25 mars 2018 se fera en deux (2) temps.  Au préalable, il y aura l’atelier de validation des priorités et stratégies du nouveau Programme décennal de Développement de l’Éducation PRODEC 2 par les services centraux de l’Éducation et de la Formation professionnelle, la société civile, les partenaires techniques et financiers et les syndicats les 22 et 23 mars 2018.  Tout ceci sera clôturé par un atelier de validation des priorités et stratégies du nouveau Programme décennal de Développement de l’Education PRODEC 2 par les services déconcentrés et décentralisés de l’Éducation et de la Formation professionnelle les 24 et 25 mars 2018.

Ces deux ateliers seront financés pour un montant de Soixante Dix-Sept Millions Cent Soixante Neuf Mille Cinq Cent Soixante Seize (77 169 576) FCFA dont Trente Neuf Millions Huit Cent Trente Quatre Mille Trois Cent Soixante Seize (39 834 376) FCFA proviendront du budget national et Trente Sept Millions Trois Cent Trente Cinq Mille Deux Cent (37 335 200) FCFA  seront pris en charge par l’UNICEF.

Fousseni TOGOLA

Source: Le Pays-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *