École nationale d’administration : Sortie, hier, des 79 récipiendaires de la 2ème promotion

Hier mardi 09 décembre 2014, l’École Nationale d’Administration (Ena) a organisé la cérémonie de sortie de sa deuxième promotion. C’était au Centre International de Conférence de Bamako (Cicb). La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence de M. Ibrahim Boubacar Kéita, président de la République. Étaient présents à cette cérémonie, le président de l’Assemblée Nationale, M. Issiaka Sidibé, le directeur général de l’Ena, M. Fousseny Samaké, le porte-parole de la promotion Bakary Dio Kéita, le Ministre de la Justice, des Droits de l’homme, Garde des Sceaux, Me Mohamed Aly Bathily, ainsi que plusieurs membres du Gouvernement et d’autres personnalités.

ena ecole nationale administration

Après les mots de bienvenue prononcés, le directeur général de l’Ena. M. Fousseny Samaké a saisi l’occasion pour déclarer que la nouvelle Ena assure une formation de qualité de haut niveau. L’importance de cette formation est qu’elle vise à servir au développement économique des ressources humaines de notre pays.

L’Ena est l’une des anciennes écoles du Mali dont la formation se fait à trois niveaux, notamment la formation initiale, celle permanente et performante ainsi que les études et la recherche. Chaque promotion ayant été admise au cooncours d’entrée à l’Ena bénéficie d’une formation de deux (2) ans. Selon le directeur Fousseny Samaké, l’école vise à atteindre un niveau d’excellence dans la formation des élèves fonctionnaires.

Le porte-parole de ladite promotion, M. Bakary Dio Kéita a affirmé que la cérémonie d’hier est pour lui une occasion d’exprimer sa joie et pour remercier les autorités compétentes d’avoir initié cette formation idéale. “A la sortie de la cérémonie, nous prenons un engagement patriotique pour servir l’Etat en toute dignité et loyauté”, a t-il ajouté.

Après les mots d’appréciation à l’occasion d’une telle cérémonie, le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita a apprécié l’effort du personnel de l’Ena et de la promotion. Selon lui, l’ambition sublime de l’Ena demeure dans le service public, une compétence avérée en toute légalité. “Mon rêve vise l’évolution du pays, avoir un État de puissance publique. Mais ce travail demande beaucoup de courage et de dévouement. La pressante demande de toute société est d’éviter la loi de la jungle, afin d’établir l’égalité entre les populations. Dans les années à avenir je souhaite que le concours de l’Ena soit plus sélect pour éviter toute sorte de magouille”, a précisé IBK chef de l’État.

La cérémonie a pris fin avec la remise des attestations aux 79 récipiendaires de la deuxième promotion de l’Ena, composée notamment de différents corps comme les inspecteurs des finances, les inspecteurs du Trésor, les planificateurs, les inspecteurs des services économiques, les conseillers des Affaires Étrangères, les inspecteurs de travail et de sécurité sociale, les administrateurs civils. Les majors des différents corps ont reçu leurs attestations des mains du Chef de l’État.

Aboubacar BERTHÉ (stagiaire)

SOURCE: Soir de Bamako  du   10 déc 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.