Diré: La rentrée non effective pour faute d’enseignants

Officiellement, la rentrée scolaire a eu lieu le 1er novembre 2021 au Mali. Mais à Diré, les enfants attendent toujours.

 

A Diré, la rentrée n’est pas effective, simplement parce que la plupart des enseignants ne sont pas sur place. « Les quelques enseignants qui sont avec nous ne peuvent pas occuper toutes les classes et les heures. La plupart ne sont pas là, comment pouvons-nous faire une rentrée scolaire effective », regrette un responsable.

Les quelques enseignants qui sont déjà en classe se disent conscients de la situation de l’école malienne. Selon Mme Traoré T. Guiteye, enseignante au fondamental, l’Etat doit obligatoirement revenir en arrière pour voir attentivement la souffrance des enfants et des parents. Cette vision est la cause du retrait de leur syndicat. “Ces grèves infinies n’arrangent pas ce pays et le niveau des élèves ne cesse de baisser. Voilà pourquoi notre syndicat s’est retiré. Ces apprenants sont tous nos enfants avant tout, s’ils n’ont pas de niveau ce serait notre déshonneur”, affirme-t-elle.

Alhousseyni Cissé, parent d’élèves, pense que tout le problème de l’éducation se pose au niveau du gouvernement et des enseignants. “La situation perdure encore parce que le gouvernement ne s’assume pas du tout. On ne peut pas tout laisser aller et obtenir de bons résultats. Concernant les enseignants, la plupart sont dans les villes du sud et refusent de revenir à leurs postes. Face à cette situation, le gouvernement reste sans réaction ni rigueur”, regrette-t-il.

Hamadoun Touré 

(stagiaire, depuis Diré)

SourceMali Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.