Démarrage des examens partiels dans les facs de médecine et de pharmacie : Les étudiants perçoivent leurs trousseaux et 7 mois de bourses

A la faculté de médecine et d’odontostomatologie (FMOS) et celle de pharmacie (FAPH) de l’université des sciences, des techniques et des technologies de Bamako (USTTB), les choses sont très vite rentrées dans l’ordre. Après deux grèves consécutives de 72 heures, nos futurs médecins et pharmaciens ont obtenu leurs bourses et trousseaux. Toutes choses qui ont permis l’organisation des partiels.

Décidément, il aurait fallu que le comité Aeem parte en grève pour que les étudiants puissent percevoir leurs dus. C’est du moins le constat qui se dégage de cette affaire. « Il avait été prévu que les examens partiels qui ont débuté ce matin soit pris en otage si les choses ne s’arrangeaient pas. Mais heureusement  que le message a été compris. Plus de 95% de nos camarades ont d’ores et déjà leurs trousseaux et sept mois de bourses. Nous avons donc commencé les partiels dans de meilleures dispositions, a déclaré un membre très actif du comité Aeem. Selon ce dernier, les étudiants qui n’ont pas pu rentrer en possession de leurs sous sont juste confrontés à des petits problèmes liés à leurs compte. « Nos camarades qui n’ont pas pu toucher leurs trousseaux et bourses ont des comptes dormants ou sous restriction. Des dispositions sont prises par le comité pour que ces problèmes soient vite réglés » a-t-il dit avec précision.

Le témoignage de cette étudiante, SK, est on ne peut plus édifiant : « J’ai débuté les partiels avec enthousiasme et sérénité. Avec l’obtention de mon trousseau et mes sept mois de bourses, j’ai pu me mettre à jour en faisant des photocopies et en achetant certaines choses indispensables pour mes études ».

Sans trousseaux et bourses, pas d’examens partiels avaient scandé les étudiants. Espérons qu’avec le déblocage de la situation, le nouveau slogan sera : avec les trousseaux et les bourses, vivement de meilleurs résultats.

KANTAO Drissa

source:Flambeau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.