Constructions d’une bibliothèque universitaire: IBK Promet d’injecter 100 millions F CFA

A la demande du monde universitaire, le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a pris l’engagement d’injecter 100 millions de F CFA pour la construction d’une bibliothèque au compte du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. C’était à la faveur de la rentrée universitaire tenue hier jeudi 28 décembre 2017 à la cité universitaire de Kabala.

La cité universitaire  de Kabala a accueilli  hier la 4è édition de la rentrée solennelle des universités et grandes écoles. Elle était présidée par le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta en présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Assétou Founè Samaké Migan. Le thème de cette 4ème édition était : « La construction et la consolidation de la Paix au Mali : l’Apport des Universités ».

Elle a permis de passer en revue les activités universitaires 2017-2018. A la demande des enseignants pour la construction d’une bibliothèque universitaire,  le chef de l’Etat a pris l’engagement d’injecter  100 millions de F CFA. Le fonds sera spécialement débloqué par  la présidence pour faciliter l’encadrement des étudiants.  Un geste fort apprécié par Mme le ministre et le corps professoral.

Il permettra sans nul doute de renforcer l’encadrement et le plateau de nos universités et grandes écoles.

Les débats de cette 4è édition ont été dominés par les récentes violences intervenues au sein de  l’espace scolaire et universitaire.

Pr. Moussa Djiré, recteur de l’Université des Sciences Juridique et Politique de Bamako, après l’exposé de sa leçon modèle, a attiré l’attention du chef de l’Etat et exprimé le ras-le-bol des enseignants face à la recrudescence de la violence dans les espaces scolaire et universitaire. Il a été précédé par le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Mme Assétou Founè Samaké, qui a  enfoncé le clou. Pour elle ce qui se passe dans nos espaces scolaires dépasse tout entendement.  «Des démons déguisés en étudiants semant la terreur et en prenant en otage l’avenir de nos enfants», a-t-elle regretté. Elle a sommé les leaders et hommes politiques qui ont des affinités douteuses avec les étudiants à quitter les espaces scolaires.

Cette 4è rentrée solennelle a été couplée à la Journée nationale de la Recherche et de l’Innovation. Trois prix ont  été remis pour compenser les meilleurs  chercheurs et innovateurs. Des chercheurs qui ont fait leur preuve dans la recherche en Afrique et dans le monde.

Pr. Gaoussou Traoré s’est emparé du  Grand prix du président de la République d’un montant estimé à 25 millions de FCFA, Mohamed Traoré a emporté le prix du ministre chargé de la Recherche Scientifique avec  20 millions de F CFA et Bréhima Coulibaly s’est adjugé le prix des ministres du Développement Industriel, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme pour un montant de 15 millions F CFA.

Zoumana Coulibaly

 

Source:  L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *