Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) 2016: 24 797 candidats à la conquête de leur passeport

Le ministre de l’Éducation nationale, Kénékouo dit Barthélémy Togo, a procédé, hier 30 mai 2016, à l’Institut de Formation Soni Alibert (IFSAB) de Banankabougou, au lancement des examens de fin d’année du Certificat d’aptitude professionnelle (CAP). C’est au total 24 797 candidats, dont 7 113 dans le District de Bamako et 850 à l’IFSAB, qui composent pour cet examen, du 30 mai au 3 juin 2016.

Kenekouo Barthelemy Togo ministre education nationale interview

Dans le cadre de ce lancement, le ministre était accompagné du directeur du Centre national des examens et concours, Mohamed Maiga ; de la directrice de l’Académie de la Rive droite de Bamako, Mme Touré Saliyatou Maiga ; du directeur du centre d’examen de l’IFSAB, Zakaria Traoré ; du représentant du gouverneur du District de Bamako, etc.
L’enveloppe contenant les sujets a été ouverte dans la salle N° 2 par le ministre Togo. La première épreuve concernait la Comptabilité générale et Documents commerciaux.
Après l’ouverture de l’enveloppe et la distribution de sujets, le ministre s’est réjoui du bon démarrage des épreuves.
«Les candidats, les responsables des centres, les surveillants sont tous présents. Pas de problème souligné à part le cas des candidats qui se sont présentés sans pièce d’indenté. Et l’accès de la salle leur a été purement et simplement refusé. Concernant les fraudes, les consignes données ont été très claires. Nous pensons que les acteurs joueront convenablement leur rôle pour minimiser fortement les irrégularités », a-t-il déclaré.
En sommes, le ministre a encouragé les candidats à s’appliquer, à ne pas s’affoler tout en comptant sur leur propre effort. Toute chose qui leur permettra de mériter leur diplôme, a lancé le ministre.
Concernant les fraudes, le ministre a indiqué que les risques existent cette année comme toujours. Par contre des dispositions rigoureuses sont prises pour minimiser les dégâts.
Le centre d’examen de l’IFSAB compte 17 salles de classe et 850 candidats pour 51 surveillants. Les candidats composent en Comptabilité pendant deux jours.
Après eux, souligne le directeur du centre, Zakaria Traoré, les candidats en Employés de Banques et Bureaux débuteront les épreuves le mercredi prochain pour terminer le jeudi.
Selon Mohamed Maiga, ils sont 24 797 candidats sur l’ensemble du territoire national repartis entre 61 Centres d’examen des 18 académies qui composent cette année pour l’obtention du diplôme de CAP. «Excepté Kidal où les candidats sont repartis entre les Centres d’examen du Mali», a-t-il précisé.
En effet, ce sont 8 753 candidats du secteur de l’Industrie et 16 044 dans le Tertiaire.
À Bamako, ce sont 7113 candidats dont 2 722 de l’Industrie et 4 391 du Tertiaire, qui composent dans 10 Centres d’examen. Sur ce nombre de candidats, on dénombre 4 146 candidats libres, soit plus de la moitié des compétiteurs.
Par ailleurs, il convient de noter que cette années, les examens scolaires s’étendent cette année du 30 mai au 2 septembre 2016.
Ainsi, après le CAP, du 30 mai au 3 juin, c’est le Diplôme d’études fondamentales (DEF) qui est programmé du 6 au 8 juin 2016.
Le Brevet de technicien (BT1 et BT2) est attendu pour le 13 juin pour prendre fin le 17 juin 2016.
Le Baccalauréat (BAC) est prévu du 20 au 23 juin 2016.
Quant à l’examen de l’Institut de formation des maîtres (IFM), il est attendu du 20 au 24 juin 2016.
La boucle sera bouclée par le Brevet de technicien agropastoral prévu du 29 au 2 septembre 2016.

Par Sidi Dao

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *