Ecole normale supérieure de Bamako : UNE INNOVATION ATTENDUE

L’Ecole normale supérieure (ENSUP) de Bamako est un vivier de cadres de haut niveau, notamment de pédagogues qui font autorité dans les disciplines qu’ils enseignent et la fierté de notre pays.

ecole nationale superieure mali ensup

L’établissement a tenu mardi la 3è session ordinaire de son conseil d’administration. La session budgétaire était présidée par le Dr Amadou Ouane, président du conseil d’administration de l’ENSUP, en présence du Pr Ibrahima Camara, directeur général de l’ENSUP et des administrateurs. Les administrateurs ont examiné les différents points inscrits à l’ordre du jour, notamment l’adoption du rapport d’activités 2015-2016 et le projet de budget de l’exercice 2017. En outre, ils ont discuté le plan stratégique et le manuel de procédures administratives et comptables avant de se prononcer sur le projet d’établissement. Il s’agit d’un plan quinquennal qui détermine les objectifs à atteindre pour la période et les moyens à mobiliser, à cet effet. Globalement les administrateurs ont examiné et amendé ces documents. Ils ont demandé à l’administration de l’établissement de maintenir le cap sur la formation de qualité. Dans son allocution, le président du conseil d’administration a rappelé les missions de l’Ecole normale supérieure. Il s’agit notamment de la formation initiale des professeurs de l’enseignement normal et fondamental, celle des inspecteurs de l’enseignement secondaire. Par ailleurs, l’ENSUP assure également la formation qualifiante des conseillers pédagogiques et des inspecteurs de l’enseignement fondamental, la formation continue et post-universitaire des administrateurs scolaires. Une autre mission dévolue à cette école supérieure est la recherche pédagogique, scientifique et technologique, la préparation aux concours de l’agrégation de l’enseignement secondaire. L’ENSUP a aussi la mission d’assurer le développement et la diffusion des connaissances. Quant au directeur général de l’ENSUP, il a mentionné que 2017 sera une année riche en activités. A en croire le Pr Ibrahima Camara, un programme de formation a déjà été élaboré dans deux filières, notamment la filière de formation des professeurs d’enseignement secondaire général et celle des professeurs des Instituts de formation des maîtres (IFM). L’établissement ambitionne d’apporter une innovation de taille. A cet effet, il ouvrira la filière de formation en Master d’inspecteur. Il convient de noter que pour l’exercice 2017, le budget de l’ENSUP est équilibré en recettes et en dépenses à un peu plus de 1,3 milliard de Fcfa. Babba B. COULIBALY

 

Source: essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *