Dotation de la Mairie du District en équipements : Un coût d’investissement de 50 943 538 de FCFA

« La présente session s’articule autour d’un impératif de sécurité à savoir, la dotation de l’Hôtel de ville en équipements adaptés aux réalités du moment, notamment la construction, l’équipement d’un bureau d’accueil et d’orientation, de deux guérites et d’un bloc de six toilettes, facteur essentiel du renforcement de notre dispositif de sécurité », telles sont, entre autres, les principales informations livrées par le Maire de Bamako, Adama Sangaré, lors de la sixième session extraordinaire du Conseil du District tenue le mardi 14 juin dans la petite salle de délibérations de ladite Mairie.

Mairie District Bamako budget mali

C’était en présence de son Premier adjoint, Harimakan Keïta.

 

Le Maire du district de Bamako de marteler que la modernisation de l’Administration publique passe nécessairement par la mise en place d’un bureau d’accueil et d’orientation pour les usagers.

C’est dans cette optique que la Mairie du District a sollicité et bénéficié d’une subvention de l’Agence Nationale des Investissements des Collectivités Territoriales à travers la décision No-2015-094/DG-ANICT du 31 décembre 2015 portant ouverture des droits de tirage sur le Fonds National d’Appui aux Collectivités Territoriales (FNACT) pour un montant de 50 94 35 38 de FCFA.

Ainsi, la Mairie du District projette très prochainement la construction et l’équipement d’un bureau d’accueil qui permettra de faciliter les conditions d’accessibilité aux différents services de la collectivité, a confié l’édile.

Ce qui, selon le Maire du District, permettra de résoudre  nombre de difficultés liées à l’accueil et à l’orientation des usagers. Cette vision novatrice contribuera à l’amélioration de la qualité du service rendu aux usagers.

La construction de deux guérites au niveau des entrées principales de la Mairie du District renforcera davantage le dispositif de sécurité existant, à en croire le Maire Sangaré.

Il a, par ailleurs, ajouté qu’un autre sujet est très préoccupant. Il s’agit de la fermeture prochaine du Centre d’Accueil, d’Ecoute et d’Orientation pour les Enfants (CAEOE).

Le Maire du District a également regretté le fait que cet espace, dans lequel sa Mairie avait placé beaucoup d’espoir pour endiguer le fléau de la délinquance juvénile, soit  devenu aujourd’hui un lieu de débauche et de banditisme.

Adama Bamba

Source: 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *