Direction générale de l’ORTM : MAKANFING KONATE DECLARE ET EXPLICITE SA CANDIDATURE

equipement television voiture camion ortm office radion television malienne logo

 

Le journaliste-reporter d’images Makanfing Konaté de l’Office de radiodiffusion télévision du Mali (ORTM) a annoncé à la presse, hier, sa candidature à la direction générale de la structure. A l’instar de nombreux autres services publics, le poste de directeur général de l’Office fait l’objet d’un appel à candidatures lancé par le département en charge de la Communication.
Makanfing Konaté a la particularité de jouer le jeu à fond en étant le premier concurrent déclaré (toutes structures confondues à notre connaissance) à rendre public sa candidature et à exposer à la presse son projet de gestion.
Détenteur d’un master II en journalisme reporter d’images de l’Ecole supérieure de journalisme de Paris et agent de l’ORTM depuis décembre 1997, il s’est dit convaincu « d’être ce capitaine qui saura allier les enjeux technologiques de l’heure avec les attentes des travailleurs de l’ORTM ». Il fonde son projet de directeur à la tête de l’ORTM « sur des hommes et des femmes qui ne rêvent que de servir leur pays ».
« Nous voulons reformer l’institutionnel. L’institutionnel comme nous le faisons au Mali ne valorise pas, quand vous discutez avec les téléspectateurs ou avec des partenaires, ils vous disent qu’ils ont l’impression que le journal télé c’est du folklore. Car tous les reportages commencent par les gens assis en gros plans et ça se termine par des applaudissements ou des scènes de liesse », a critiqué Makanfing Konaté.
Le candidat annonce qu’il entend mettre l’accent sur ce qui est intéressant et sur ce qui est important. Par exemple, expliquer aux citoyens la quintessence des événements organisés, en expliquer l’intérêt au public. « L’institutionnel en soit ne pose pas de problème, car toutes les chaînes le font mais c’est la façon de le traiter qui fait la différence et c’est vers cette différence que nous voulons aller», explique notre confrère.
Pour Makanfing Konaté, un autre ORTM est possible. Celui qui aiderait les Maliens à penser et à agir autrement. Le candidat ambitionne de faire de l’ORTM cette structure qui véhicule une image positive du Mali, rehausse le niveau de la démocratie, de la gouvernance, favorise l’expression plurielle essentielle à l’essor d’une démocratie républicaine.
La satisfaction morale des travailleurs de l’ORTM est également au cœur de son projet. « Cette satisfaction passe par l’amélioration des conditions de travail, des outils de travail », a-t-il expliqué.
Le candidat a développé les grands axes de son programme et les reformes structurelles qu’il entend mettre en œuvre. Ces grands axes tournent autour du développement rural, de la gouvernance, de la santé et du bien-être, de l’éducation, de la promotion des langues nationales et du patrimoine culturel, de la promotion de l’emploi et des jeunes, de la promotion de la diaspora, de l’essor économique et de la géostratégie.
En ce qui concerne les reformes structurelles envisagées, il a évoqué la création de cinq pôles de production qui peuvent être appelés des départements : le département de la Radio nationale (Radio Mali et Chaine II), le département de la Radio et de la Télévision rurale (Radio rurale et les 8 stations régionales), le département de la Télévision nationale (la première chaîne et TM2), le département des langues nationales et le département du web.
K. DIAKITE

Source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *