Risques d’affrontements entre les Hauts Conseils des Maliens de France (HCMF) et de l’Extérieur (HCME) le 19 mai prochain L’inertie de l’Etat dénoncée, la médiation du président IBK demandée

A la faveur du renouvellement de son bureau, qui devra intervenir au cours de ce mois de mai, le président du Haut Conseil des Maliens de France (HCMF), Hamedy Diarra a adressé une lettre au président IBK pour lui signifier son inquiétude.

 

Dans ce courrier rendu public le vendredi 10 mai dernier, il attire l’attention du chef de l’Etat sur le conflit qui l’oppose, depuis 3 ans, au président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME), Habib Sylla. Aussi, il lui rappelle que certaines bonnes volontés ont tenté en vain de rapprocher les deux parties afin de s’unir pour procéder au renouvellement de l’organe du Haut Conseil des Maliens de France.

Nonobstant toutes ces médiations, il déplore la tentative de passage en force initiée par le HCME qui consiste en la mise en place d’une commission unilatérale pour organiser une élection du bureau dès le 19 mai prochain. Toute chose qui pourrait déboucher sur des risques de confrontations voire d’affrontements préjudiciables à la cohésion entre les Maliens de France, si cette option envisagée venait à être concrétisée .

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *