Migrants : l’Italie met sous séquestre le navire d’une ONG humanitaire

Mercredi 2 août, la police italienne a arrêté le bateau de l’ONG allemande Jugend Rettet, soupçonné d’avoir favorisé l’immigration illégale.

La mise sous séquestre de la « Iuventa » a eu lieu le même jour que l’adoption par le parlement italien d’une mission navale aux larges des côtes libyennes et alors que Rome veut imposer un code de conduite aux ONG. Ce que refuse Jugend Rettet.

Mercredi 2 août, la police italienne a arrêté le bateau de l’ONG allemande Jugend Rettet, « la Iuventa ». L’organisation est soupçonnée d’avoir favorisé l’immigration illégale depuis la Libye.

Mercredi 2 août, la police italienne a arrêté le bateau de l’ONG allemande Jugend Rettet, « la Iuventa ». L’organisation est soupçonnée d’avoir favorisé l’immigration illégale depuis la Libye. / Handout/AFP

10 mois après l’ouverture d’une enquête par le gouverneur de Trapani en Sicile, le « Iuventa », battant pavillon néerlandais, a été bloqué mercredi 2 août à Lampedusa, une île au sud de la Sicile et au nord de la Libye. Le navire appartient à une ONG allemande Jugend Rettet, qui secourt les migrants en mer Méditerranée.Les enquêteurs soupçonnent l’équipage du bateau d’avoir eu « des comportements favorisants l’immigration illégale ».« Des membres du Iuventa sont soupçonnés d’avoir pris à bord, au moins à deux reprises, des migrants escortés… Il reste 80% de l’article à lire la suite sur la-croix.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *