Dialogue National Inclusif : L’onction du CSDM acquise sur les termes de référence

Le Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) a tenu un point de presse, le mardi 17 septembre 2019 en son siège. Le but est d’informé la Diaspora ainsi que l’opinion nationale et internationale sur la participation du CSDM à l’atelier de validation des termes de référence du Dialogue politique inclusif  désormais Dialogue National Inclusif.

 

Au cours du point de presse le Président HAÏDARA  Chérif Mohamed a souligné le rôle essentiel joué par le CSDM dans l’apaisement du climat politique qui a donné naissance au Dialogue politique Inclusif désormais Dialogue National Inclusif et l’importance de la Diaspora malienne dans la vie socio-économique du Mali. Le Président HAÏDARA Chérif Mohamed appel la Diaspora malienne à prendre part au Dialogue National Inclusif qui est un cadre de concertation entre les fils et filles du Mali pour débattre des grandes questions qui minent le Mali.

Le CSDM, dans sa mission de défense des intérêts de la Diaspora, a instruis des propositions concrètes pour le bonheur du Mali. Le CSDM demande :

1) la représentation de la Diaspora malienne dans l’assemblée nationale en permettant à la Diaspora d’avoir des Députés qui vont les défendre,

2) la création d’un Bank d’Investissement avec un capital de 100 à 200 milliards qui favorisera l’environnement entrepreneurial gage de création d’emploi et de lutte contre la fuite des cerveaux,

3) la création d’une usine de fabrication de bazin au Mali pour créer de l’emploi et retenir les 60 à 65 milliards de Fcfa que le Mali débourse pour l’importation du bazin surtout que le Mali est le 1er producteur de Cotton en Afrique.

4) de changer la politique de gestion des ressources naturelles par exemple Kéniéba qui produit une quantité énorme d’or chaque année mais avec un niveau de développement bas,

5) la création d’un code d’Investissement pour la Diaspora afin d’attirer la Diaspora à venir investir au Mali et les protéger dans ce processus,

6) de prendre des mesures d’accompagnement pour l’accueil et l’insertion des maliens de la Diaspora après leurs retour,

7) de faire participer la Diaspora dans la prise des décisions concernant la gestion du pays.

Le Président HAÏDARA Chérif Mohamed n’a pas manqué de remercier le Président de la République, Ibrahim Boubakar Keïta, et l’Honorable Soumaïla Cissé d’avoir accepté la médiation du CSDM pour décrisper le climat politique soldé par l’accord politique qui a contribué à la création du gouvernement Boubou Cissé et de nous amener là où nous sommes aujourd’hui. Aussi, il a remercié les membres du Triumvirat et de tous ceux et celles qui contribuent au Dialogue.

Il a remercié la presse pour son rôle dans tout le processus. Le Président HAÏDARA Chérif Mohamed prie pour paix et la cohésion sociale au Mali.

MBG

Le Rayon

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *