DES MEMBRES DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DES ORPAILLEURS DU MALI REÇUS AU MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ ET DE LA PROTECTION CIVILE

Le Secrétaire Général du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, M. Oumar SOGOBA a, au nom du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE, reçu en audience des membres de la Fédération nationale des orpailleurs du Mali conduits par leur Président, M. Seydou KEITA.

 

Selon ce dernier, ils sont venus présenter au département leur Fédération et, au-delà, exprimer quelques doléances. Toujours, aux dires de M. KEITA, le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile reste l’un des départements, avec celui des Mines, de l’Énergie et de l’Eau à honorer à 90% leurs engagements.

Il a également évoqué leurs relations avec l’État et les Collectivités, et leur capacité à créer près de dix-mille (10.000) emplois permanents, en vue de lutter contre le chômage. Parlant de leur organisation, le Président de la fédération nationale des orpailleurs du Mali dira que leur entité travaille sous la coupole du Ministère des Mines, de l’Énergie et de l’Eau qui leur a mis à disposition des cartes d’accès aux sites d’orpaillage.

À côté de ces cartes, ils soutiennent detenir des registres de recensement, de production et de vente des centrales d’achat des sites. Pour terminer, les orpailleurs ont émis le vœu de voir les forces de securité s’impliquer, à hauteur de souhait, dans la sécurisation des sites d’orpaillage où, des contrôles réguliers devraient être effectués par celles-ci afin de détecter les orpailleurs irréguliers.

En reponse, le Secrétaire Général a vivement salué l’initiative de ses hôtes en venant s’entretenir avec les premiers responsables de la sécurité. Il a, toutefois, demandé à ceux-ci de mettre à la disposition du département un certain nombre de documents justifiant de la légalité de leur fédération, et qui pourraient constituer des éléments d’appréciation pour une meilleure prise en compte de leurs préoccupations.

Source : Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.