Déplacés du centre du Mali sur le site du Gaarbale de Faladié : La Bnda leur a offert 23 maisons et une mosquée en charpente métallique

Les déplacés du Centre du Mali installés sur le site du Gaarbale de Faladié étaient heureux le jeudi 6 mai 2021 car la Banque nationale de développement agricole (Bnda) leur a offert 23 maisons et une mosquée, toutes métalliques, d’une valeur de 20 millions Fcfa. Les clés des maisons ont été remises par le directeur général de la Banque verte, Souleymane Waïgalo, sous la présidence de Fassery Doumbia (représentant du ministre de l’Economie et des Finances) qui avait à ses côtés Abdoulaye Maïga (représentant le ministre de la Santé).

Selon le directeur général, Souleymane Waïgalo, la construction des 23 logements en charpente métallique d’une valeur de 20 millions Fcfa au profit des déplacés du Centre rentre dans le cadre de la politique de responsabilité sociétale de son entreprise, la Bnda. Cette assistance, à ses dires, va concerner 23 ménages pour 92 personnes déplacées qui vivent dans de dénuement et la souffrance, dans des abris construits en caoutchouc et en paille moins résistibles aux vents violents. Face à une telle situation, la Bnda n’a pas voulu rester insensible. Ce qui a motivé sa solidarité pour soulager les peines de ces personnes.

“Ce geste de la Bnda demeure une goutte d’eau par rapport au nombre de déplacés mais qui, nous l’espérons vivement, inspirera d’autres bonnes volontés pour venir en aide à ces personnes démunies. Nous prions afin que cette crise sécuritaire finisse et que ces personnes retournent dans leurs villages respectifs pour y vivre dignement“, a-t-il déclaré. Le Dg a remercié le gouvernement malien, les Ong, les entreprises et les personnes de bonne volonté pour tous les efforts déployés dans la prise en charge de déplacés en situation difficile.

Les déplacés se sont réjouis de la marque de solidarité de la Bnda à leur égard.  C’est pour cette raison que, en guise de reconnaissance, les femmes des déplacés ont accueilli le Dg de la Bnda avec du lait, de la kola, des tiges de mil, du thé et du sucre pour témoigner leur satisfaction quant à la construction des logements qui vont les mettre à l’abri des intempéries comme la pluie, du vent et du soleil.

Au nom des bénéficiaires, Moctar Cissé a remercié le directeur général de la Bnda d’avoir pensé aux déplacés dont les logements précaires avaient été détruits par les flammes, il y a une année. D’après lui, les maisons métalliques sont un cadeau du ciel. Il a fait savoir que les 23 maisons ont été équitablement réparties sans problème entre les Peulhs, les Dogons, les Bambaras et les déplacés burkinabés sur le site.

Abdoulaye Maïga, le représentant du ministre de la Santé a rendu un vibrant hommage au Dg de la Bnda pour ce que sa banque a réalisé au profit des déplacés qu’il a invités à se faire vacciner et à respecter les gestes-barrière contre la Covid-19.

Pour le représentant du ministre de l’Economie et des Finances, Fassery Doumbia, chaque Malien doit se sentir concerné par la détresse des déplacés du Centre pour les efforts des autorités du pays comme l’a fait la Bnda. “Le geste de la Bnda est patriotique et humanitaire”, a-t-il dit.

La remise des clés et la visite des installations ont mis fin à la cérémonie.

Siaka DOUMBIA

 

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.