Démolitions des constructions illicites de la bande des 140 mètres de Sabalibougou : Les anarchistes mis dans leurs petits souliers

Le Gouvernement a frappé fort dans la zone dite des 140 mètres de Sabalibougou. Une façon de dire que désormais sous le Président IBK l’autorité de l’État s’affirme au grand dam des anarchistes. C’est ainsi qu’il faut voir dans la démolition des constructions illicites réalisées dans l’espace en question.

 maçon construction maison chambre ouvrier foncier

Longtemps cet endroit abrité des réunions hebdomadaires à l’initiative des victimes du lotissement du quartier Sabalibougou en Commune V. Mais quelle ne fut la surprise des populations et des usagers de la route de l’Aéroport de constater qu’au niveau de cette zone des travaux sont conduits. Cette bande vierge est très convoitée.

Dans le dossier, on parle aujourd’hui d’une usurpation de titre. Un fait prévu et puni par la loi. Quel sera le sort des deux faux professionnels dont els noms apparaissent dans ce dossier ? Le Gouvernement à travers le Ministre de tutelle a pris ses responsabilités en procédant à une démolition totale des constructions illicites entamées. Il a été donné de constater qu’après les travaux de délimitation morcellement, certains bénéficiaires de parcelles se sont activés à conduire leur  chantier à un rythme effréné.

Certains vous diraient qu’ils étaient guidés par le soucis d’achever leur construction pour mettre les autorités devant le fait accompli. C’était sans compter que sous IBK rien ne sera comme avant. Ainsi ce sont des centaines de millions de F cfa qui sont partis  à l’eau après cette démolition. Ceux qui ont perdu savaient à quoi s’en tenir.

En dépit des appels du Maire et du gouverneur du District de Bamako qui ont eu la désagréable surprise de constater les constructions qui étaient en cours sur la site litigieux. Certains ont préféré réaliser leur rève qui consiste à s’accaparer des parcelles sur la bande des 140 mèttres. Ils sont dementies sourds aux sirènes ils l’ont pris à leurs depens quand ils ont commencé à appercevoir la grosse machine s’employer sans pitié pour broyer les maisons que l’on tentait d’élever sur le site.

Bravo ! M. le Ministre, c’est la preuve que l’autorité de l’État s’instaure au dam des anarchistes qui croient au pouvoir de leur poche.

Laya DIARRA

 

SOURCE: Soir de Bamako
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *