Dégradation des routes en commune VI : A qui incombe la réfection ?

Il nous a été donné l’occasion de constater que  la plupart des routes en commune VI du District de Bamako sont dans un état de dégradation qui dépasse l’entendement. Ces voies  presque  impraticables, qui constituent des  causes d’accidents journaliers de la circulation et de destruction des engins et voitures   continuent de se dégrader au vu et au su des autorités administratives et politiques comme si l’argent du contribuable Malien  n’avait aucune valeur dans le fonctionnement de l’Etat.

construction anarchique foncier route same voie

Le constat est amer et révoltant. Faites un tour pour vous  en rendre compte de cette triste réaliste qui semble être le dernier souci des pouvoirs publics ( ministère  de l’équipement, des transports et désenclavement, la municipalité).  La commune 6 est la porte d’entrée pour les régions du nord et du sud. A ce titre il est regrettable que l’on ne puisse prendre des mesures  strictes pour  assurer l’entretien de ces routes. On se souvient que dans un  passé récent plus d’un milliard avait été  mobilisé pour refaire le tronçon du monument de la tour de l’Afrique  jusqu’à la sortie de Yirimadio. Mais aujourd’hui, cette route est dans état délabré voire piteux. Pire  l’image et l’état de la devanture de la Maire  de la commun e VI  dépasse tout commentaire. Le fait est réel. Rien ne peut le contredire.  A qui incombe donc la réfection  de ces routes.

Est-ce les hommes attendent le moment opportun des campagnes communales pour mettre les gradeurs en marche. La reconquête de  la confiance des électeurs oblige.  Aujourd’hui l’état des routes de la commune VI n’honore pas l’image de la capitale.  Sachons respecter nos engagements politiques pour le bien-être de nos  communes.

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *