Tenue de la Biennale artistique et culturelle : « Reportée au premier trimestre 2017 »

« Suivant des conjectures de l’ordre de l’exigence d’une organisation inclusive et représentative des objectifs de paix et de cohésion sociale, il s’est avéré nécessaire de reporter ces évènements au premier trimestre de l’année 2017 ». C’est en substance, ce que le secrétaire général du Ministère de la Culture, M. Angoly Guindo a avancé au cours d’une conférence de presse, tenue dans la salle de conférence du département, le vendredi 18 novembre 2016, en présence des membres de la commission d’organisation.

ndiaye ramatoulaye diallo ministre culture artisanat tourisme discours

Le ministère de la Culture s’est donné comme ambition d’œuvrer au retour souhaité de la Biennale artistique et culturelle et de la 8ème édition du Festival du Triangle du Balafon. La programmation de ces évènements qui occupait le dernier trimestre de l’année 2016, connait une orientation nouvelle. Dans le cadre du programme d’activités du Ministère de la Culture, placé sous le thème de la « Renaissance culturelle », il avait été inscrit le retour des grandes manifestations culturelles, comme Festival du Triangle du Balafon et de la Biennale artistique et culturelle, pour le 4ème trimestre de l’année 2016. Deux commissions nationales, regroupant plusieurs départements et services centraux, ont été mises en place au niveau du Ministère de la Culture. Ces commissions ont travaillé d’arrachepied pour tenir ces évènements majeurs, prévus pour se produire respectivement du 24 au 26 novembre et du 24 au 31 décembre 2016. Suivant des conjectures de l’ordre de l’exigence d’une organisation inclusive et représentative des objectifs de paix et de cohésion sociale, il s’est avéré nécessaire de reporter la tenue de ces évènements au premier trimestre de l’année 2017. Ces conjectures, ont obligé la commission nationale d’organisation à proposer à Madame le Ministre de la Culture et au Gouvernement un report pour la deuxième quinzaine du mois de Mars en ce qui concerne la Biennale artistique et culturelle et pour le mois de février (du 9 au 11) en ce qui concerne le Triangle du Balafon. Plusieurs raisons, ont été évoquées pour le report de ces évènements tant attendus. Parmi, celles-ci, la tenue des élections communales, du 20 novembre 2016. Pour le conférencier, M. Angoly, au moment du choix du 24 au 26 novembre 2016, la commission d’organisation n’avait pas tenu en compte  cela.

Drissa KEITA

 

Source: lepays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *