Promotion de la culture de la paix : Des moines du Temple de Shaolin au Mali pour jouer leur partition

Le ministère de la jeunesse et de la construction citoyenne, en partenariat avec l’UNESCO et la Fondation chinoise pour la promotion de la paix, dans le cadre de visite des moines du Temple de Shaolin, du 25 octobre au 15 novembre 2014, va organiser une série d’activités en faveur de la paix au Mali. L’initiative a été lancée le 26 octobre 2014, au cours d’une cérémonie présidée par le ministre Housseny Amion Guindo, au Palais des sports de Bamako.

mamadou gaoussou diarra ministre jeunesse sports gouvernement tatam lyEn plus de la démonstration des moines du Temple de Shaolin, la cérémonie a enregistré des démonstrations de boxe, de Juijitutsu, de karaté, de kick Boxing, de taekwondo, de Vietvodao et de Yoseikan Budo. Issa Sidibé, 5ème adjoint au Maire de la Commune IV, chargé des sports, a indiqué que le Mali malien n’aspire qu’à la paix pour se consacrer aux défis de développement. Il a souhaité la bienvenue aux moines du Temple de Shaolin. La secrétaire générale de la Fondation chinoise pour la paix, a indiqué que c’est un honneur pour sa fondation et pour les moines du Temple de Shaolin, de séjourner au Mali dans le cadre de la promotion de la paix. Après avoir indiqué que les moines du Temple de Shaolin ont plus de 1000 ans d’histoire et ont une grande expérience dans le domaine du développement de l’esprit de la culture de la paix. « Nous sommes au Mali, pour apporter notre petite contribution à la consolidation de la paix », a-t-elle déclaré. Le chargé d’affaires de l’Ambassade de Chine au Mali a indiqué que le Kung Fu constitue un patrimoine culturel de la Chine. Il a soutenu que le temple jouit d’une réputation à l’intérieur et à l’extérieur de la Chine. « Les moines du temple de Shaolin s’engagent à soutenir le Mali pour la paix », a-t-il déclaré.

« Je vous souhaite la bienvenue pour être venus de si loin pour contribuer à l’exaltante mission d’édification de la paix au Mali », a indiqué Housseny Amion Guindo, ministre des sports. Avant d’ajouter que pour contribuer à faire émerger le Mali des ténèbres d’une nuit, d’une longue nuit noire peuplée des pires cauchemars, les autorités ont déroulé de nombreuses initiatives. « La présente vise à contribuer à renforcer celles réalisées et consiste, par les arts martiaux, à consolider la dynamique de paix dans laquelle se sont engagées les autorités maliennes », a-t-il indiqué. Avant d’ajouter que pour ce faire, le gouvernement malien a fait appel aux moines du Temple de Shaolin pour aider à amplifier, par leur expérience, la culture de la paix en chaque malienne et en chaque malien. Selon lui, pendant leur séjour malien qui durera du 25 octobre au 15 novembre 2014, les moines du Temple de Shaolin vont inculquer les valeurs de paix et de tolérance aux jeunes maliens. Pendant leur séjour, ils vont aussi initier les groupes de jeunes maliens issus de clubs d’arts martiaux aux techniques d’arts martiaux et de contrôle de soi utilisées par les moines de Shaolins. Les jeunes seront aussi sensibilisés et responsabilisés sur les questions de paix et de non-violence.

Pendant leur séjour malien, les moines vont s’entretenir avec les plus hautes autorités gouvernementales et les chefs religieux locaux pour véhiculer les préceptes de paix et de réconciliation auprès de ces groupes.   . « Durant leur séjour, les moines prendront part à de multiples activités », a-t-il indiqué. Avant de préciser qu’ils participeront à des séances de démonstration d’arts martiaux et donneront des cours de maîtrise de soi. Les activités se dérouleront au Palais des Sports, à la Maison des jeunes, au Dojo du Camp para et dans la salle Méruba de Ségou.

Assane Koné

SOURCE: Le Républicain  du   30 oct 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.