Ministère de la culture : Une soirée « Nuit de la Paix » se tiendra le 21 septembre prochain

Pour la paix et l’unité nationale, le ministère de l’Artisanat, de la culture, de l’industrie hôtelière et du tourisme organisera, le 21 septembre prochain, une grande soirée culturelle et artistique, dénommée « La Nuit de la Paix », au Centre international de conférence de Bamako (CICB), sous le parrainage du président de la Transition, Colonel Assimi Goita. Le thème central de ladite nuit est : « La culture comme, catalyseur de la paix, de la cohésion sociale, du vivre ensemble, de réaffirmation de l’identité nationale, source du bien-être social et ressource pour un développement harmonieux et durable et d’intégration économique et sociale du Mali ».L’information a été donnée, hier lundi 06 septembre 2021, par le ministre de l’Artisanat, de la culture, de l’industrie hôtelière et du tourisme, Andogoly Guindo, au cours d’une conférence de presse ténue au CICB, en présence des acteurs de la culture dont les organisateurs de cet événement pour la cause de la paix et l’unité nationale dans notre pays.

Le Mali traverse un moment sombre de son existence avec son lot de perte en vie humaine, tant civils que militaires, malgré la richesse et la grandeur de sa civilisation, de son histoire, de sa culture, la bravoure de son peuple et l’esprit visionnaire des pères de son indépendance. Face à cet état de fait, et pour jouer pleinement son rôle, le ministère de l’Artisanat, de la culture, de l’industrie hôtelière et du tourisme organisera cette grande soirée pour la cause de la paix et de l’unité nationale. Elle traduit, selon le ministre, Andogoly Guindo, la volonté des autorités de la Transition, de faire de la culture, le ferment et le ciment de la paix, de la cohésion sociale, du vivre-ensemble, de l’unité nationale, de la réconciliation nationale et de la refondation de la nation.

Selon le ministre Guindo, cette activité phare s’inscrit en droite ligne dans la dynamique de reconstruction d’un nouvel État et d’une nouvelle Nation largement exprimée par les plus hautes autorités du pays et l’ensemble des forces vives de la nation, au regard de la Constitution du Mali, de la Charte de la Transition et du Document cadre de la politique culturelle du Mali, de la Charte de la Renaissance culturelle africaine, mais aussi en réponse aux multiples besoins urgents de la réconciliation nationale et du renforcement de la cohésion sociale et du vivre ensemble, des vertus séculaires et inaliénables au peuple malien.

En outre, toujours selon le ministre Guindo, cette soirée sera également le lieu pour insister sur la mosaïque de culture malienne fondée sur la diversité de nos communautés linguistiques bambara, malinké, maure, tamasheq, peulh, dogon, senoufo, sonrhai, etc.). « La nuit de la paix vise donc à faire de la culture, un vecteur de la cohésion sociale, de la recherche de la paix, d’intégration économique et sociale pendant et après la période de la transition », déclare le ministre Andogoly Guindo. Avant de soutenir qu’aujourd’hui le peuple malien a fortement besoin de cette soirée, pour un ressourcement, un réarmement moral, une prise de conscience en vue de relever le défi de la paix, de l’unité nationale et du vivre ensemble.

Par ailleurs, il est à retenir que cette grande soirée artistique et culturelle sera animée par des troupes artistiques des régions administratives opérationnelles du Mali et du District de Bamako, dans les disciplines comme le solo de chant, le slam, l’art oratoire, la symphonie musicale, la musique d’orchestre et le défilé de mode, danse et sketch représentant la diversité des expressions culturelles du Mali. Elle sera retransmise en direct sur les antennes de l’ORTM.

SKK

Source: Bamakonews

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *