Ministère de la culture : Stratégie pour la reconstruction du patrimoine culturel endommagé

Dans le souci de redonner au nord du Mali sa renommée d’antan, le Ministère de la Culture en collaboration avec l’UNESCO  se sont résolument engagés à reconstruire le patrimoine culturel national et mondial endommagé à la suite des attaques. C’est pourquoi, ils ont organisé un atelier de validation du document de stratégie pour la reconstruction des vestiges détruits. C’était le vendredi dernier au CICB, en présence du Ministre de la Culture, monsieur Bruno Maiga et  de madame Sokona Tounkara, Chargé de Programme Culture, Bureau de l’UNESCO à Bamako et des partenaires techniques et financiers.

mausole mosquee maison destruction ville tombouctou nord mali ansar dine boko haram terroriste bandits armee azawad

 

Le conflit armé et l’occupation des régions du nord ont eu un impact très négatif sur les ressources du patrimoine culturel et par ricochet sur les modes d’existence de différentes communautés partageant des traditions et des pratiques sociales harmonieuses.

 

 

En effet, les destructions du patrimoine culturel  national et mondial ont commencé à Tombouctou en mai 2012, avec au total 14 Mausolées classés patrimoine mondial détruits, 3 mosquée dégradées, près de 4200 manuscrits anciens brulés et plus de 320.000 manuscrits exfiltrés à Bamako.

 

 

A Gao, le tombeau des Askia a souffert du manque d’entretien pendant toute la période de l’occupation. Sans compter les interdictions de pratiques et expressions culturelles qui ont eu des répercussions considérables sur la vie des communautés.

 

 

Selon, Madame Sokona Tounkara, cet atelier permettra non seulement d’examiner le document de stratégie de reconstruction, mais aussi, donnera l’occasion d’apprécier la démarche proposée pour une gestion durable de nos sites qui prend en compte la prévention des risques liés à la préservation du patrimoine culturel en cas de conflit. «  L’élaboration d’une stratégie de reconstruction est indispensable pour intervenir sur un site du patrimoine mondial » a dit Madame Tounkara.

 

 

Elle a aussi souligné que, ce document sera soutenu et renforcé par les  partenaires Technique et Financiers, afin  de permettre  aux mausolées et aux mosquées de retrouver leur place dans le paysage de Tombouctou et  aux manuscrits  de faire revivre la ville des 333 saints. Et surtout, il permettra de redonner la dignité et la liberté à toutes ces communautés qui ont souffert pendant toute la période de la crise.

 

 

Dans son discours, le Ministre de la Culture, M. Bruno Maiga, a souligné que Tombouctou a été particulièrement touché le massacre  avec  14 mausolées détruits sur les 16 inscrits sur la liste du patrimoine mondial. Le monument de l’Indépendance à l’effigie d’El Farouk a été détruit. La porte de la mosquée Sidi Yahia, considérée comme sacrée par les habitants de la ville, arrachée et endommagée. Environ 4203 manuscrits anciens de très grande valeur de l’Institut des Hautes Etudes et Recherche Islamiques Ahmed Baba (IHERI- AB) ont été brûlés.  Aussi, le Site de la Falaise de Bandiagara et celui des villes anciennes de Djenné, inscrits également sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, ont été indirectement touchés par la crise du nord à cause des difficultés économiques induites par l’arrêt de l’industrie du tourisme culturel. Ce sont  là, autant de vestiges auxquels il faudra  redonner la vie avec  ce document de stratégie.

 

 

Le Ministre a, enfin, salué et remercié l’UNESCO pour le dynamisme qu’il a su insuffler aux activités de conservation et de promotion du patrimoine culturel dans le contexte de la crise. Aussi,  l’ensemble des Partenaires Technique et Financiers pour les efforts déployés et les moyens qu’ils sont entrain de mobiliser pour aider  à la reconstruction et à la réhabilitation du patrimoine culturel du Mali. Particulièrement le gouvernement Suisse  qui a déjà commencé avec un apport d’un montant total de 530 millions de frs CFA.

Rokya Berthé

SOURCE: Le 26 Mars
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.