Littérature : «Comment j’ai vécu mon handicap», le livre du Dr Ladji Siaka Doumbia qui retrace le combat des handicapés à s’insérer dans la société

« Comment j’ai vaincu mon handicap », est le titre du livre du Dr Ladji Siaka Doumbia, un déficient auditif qui est parvenu a décroché des diplômes universitaires malgré son handicap. L’ouvrage édité par les éditions la Sahélienne Group grâce au soutien de Mme Kéïta Aminata Maïga, a été présenté au public le samedi 29 octobre 2016 dans l’enceinte de l’Ecole des Déficients Auditifs de Bamako. C’était en présence de la première dame Mme Kéïta Aminata Maïga, du ministre de la Solidarité et de l’action humanitaire Hammadoun Konaté, du Dr Ladji Siaka Doumbia et devant un parterre d’écrivains et  d’élèves de l’établissement.

ecole-deficients-auditifs-handicape-livre-ladji-siaka-doumbia-ecrivain

«Ce livre a vu le jour grâce au soutien multiforme de la première dame du Mali Mme Keita Aminata Maiga, sans elle il restera à l’état embryonnaire et peut être n’allait point être édité. Le livre relate les difficultés, tracasseries et détresses que j’ai vécues et que tant d’handicapés continuent de vivre dans leur quotidien pour se faire une place sous le soleil. Je leur dit que Dieu ne créa personne pour la défaite, donc je les invite à continuer la lutte jusqu’à la victoire», c’est par ces mots teintés de mélancolie que le Dr Ladji Siaka Doumbia a entamé ses propos. L’auteur de «Comment j’ai vécu mon handicap» a expliqué que c’est à cause de la méningite qu’il a perdu l’usage des ses oreilles mais que son handicap ne lui a point empêché d’apporter son pierre en la construction de son pays et cela dans plusieurs domaines. Il a signalé que le livre qui a été édité par les éditions la Sahélienne est un patchwork des difficultés rencontrées durant ses études et que beaucoup d’handicapés continuent d’essuyer dans leur quotidien.

Le président des éditions la Sahélienne Group Ismaila Samba Traoré a salué le combat de l’auteur qui par ce livre fera une entrée fracassante dans le cercle des auteurs engagés pour la cause des handicapées. «Comment j’ai vaincu mon handicap» célèbre la détermination et la persévérance qui devrait, pour longtemps, inciter toute personne du genre à s’armer de courage et de ténacité, a affirmé la première dame Mme Kéïta Aminata Maïga. «A la lecture du manuscrit de monsieur DOUMBIA j’ai été frappée, en ma qualité de mère de famille, par la détresse de cet enfant qui, malgré son handicap, se battait coûte que coûte pour égaler ses camarades de classe afin de servir un jour son pays. J’ai été très sensible aux difficultés qu’une personne en situation d’handicap rencontre au quotidien dans sa vie sociale et professionnelle.

En plus d’être soumise à une lutte permanente pour sa survie, elle est en quête permanente de l’affirmation de soi» a indiqué la première Dame du Mali. Certes, le livre est un produit intellectuel mais ce roman va au-delà. Il est aussi et surtout le résultat d’une prise de conscience que le handicap ne doit pas faire appel au désespoir et à la démission. Il doit plutôt être une source d’énergie pour transcender les épreuves et se surpasser, renforce-t-elle. Plus qu’un témoignage, ce livre est une invitation à un changement de comportement de l’entourage au sens large : famille, amis, membres de la communauté, éducateurs. Voilà autant de raisons qui a déterminé ma volonté d’accompagner Ladji Siaka DOUMBIA à porter son livre à la connaissance de tous, précise-t-elle. Elle a convié les rats des bibliothèques à chercher le livre afin de découvrir les difficultés des handicapés.

Moussa Samba Diallo

Source : Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *