Culture : Les USA rapatrient des objets archéologiques et ethnographiques du Mali

Il s’agit, entre autres, de grandes urnes funéraires, un vaisseau funéraire dogon, une coupe cérémoniale unique, des haches en pierre, des poteries et des bracelets

Saisis par les autorités douanières américaines, ces objets archéologiques et ethnographiques ont été retournés au Mali par les États-Unis d’Amérique.  Leur réception par le Gouvernement malien, à travers le ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, a fait l’objet d’une cérémonie présidée par le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga. C’était le mardi dernier, au Musée national du Mali, en présence de l’ambassadeur des USA aux Mali, SEM. Dennis B. Hankins.

Dans certains cas, les douanes américaines ont aussi utilisé les informations fournies par les autorités maliennes pour lancer des enquêtes qui ont permis de retrouver des biens culturels ayant déjà fait l’objet d’un trafic vers les USA.

Fruits de la bonne coopération entre le Mali et les États-Unis d’Amérique, les objets rapatriés sont entre autres : de grandes urnes funéraires, un vaisseau funéraire dogon, une coupe cérémoniale unique, des haches en pierre, des poteries et des bracelets.

Pour l’ambassadeur des USA au Mali, SEM Dennis B. Hankins, son pays a financé le retour de ces objets au Mali. En vue de sensibiliser le public à la menace que représente le trafic illicite pour le patrimoine culturel du Mali, les États-Unis d’Amérique ont fourni des fonds aux autorités maliennes pour organiser une exposition au Musée.

Et SEM Dennis B. Hankins d’ajouter que ce rapatriement fait suite à des accords bilatéraux conclus sur les biens culturels entre les USA avec 23 pays dans le monde. Le Mali est le seul pays d’Afrique sub-saharienne à bénéficier de cet accord avec les États-Unis d’Amérique. Lequel accord a été obtenu, après que les spécialistes maliens ont fait preuve d’un grand leadership pour devenir l’un des premiers pays à l’avoir signé.

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, Dr Choguel Kokalla Maiga  a d’abord salué la démarche volontariste des  USA à l’égard du Mali. Avant de faire comprendre que la coopération entre les deux pays est considérée comme un modèle à suivre pour les autres.

Poursuivant, Dr Choguel Kokalla Maiga dira que depuis 1993, les Etats-Unis restreignent l’importation d’objets archéologiques et ethnographiques, en provenance de Bandiagara et de la vallée du fleuve Niger. Par rapport aux objets rapatriés, les autorités maliennes les ont identifiés comme étant particulièrement vulnérables au trafic illicite. Aussi, depuis près de 30 ans, les États-Unis d’Amérique travaillent avec les Maliens pour sauvegarder ce patrimoine matériel.

A noter que la plupart de ces objets avaient été pillés illégalement sur des sites archéologiques au Mali et exportés vers les USA entre 2008 et 2011.

Diakalia M Dembélé

Source: 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.