Culture : les raisons du report de la biennale édition 2016

Le secrétaire général du Ministère de la Culture, Andogoly Guindo, a animé dans la salle de conférence de son département, le vendredi 18 novembre 2016, un point de presse. Il s’agissait pour lui, d’éclairer les journalistes sur les raisons du report de deux événements culturels à savoir la Biennale artistique et culturelle ainsi que la 8ème édition du Triangle du Balafon. Ces deux événements majeurs étaient initialement prévus respectivement du 24 au 31 décembre 2016 à Bamako et le 20 novembre à Sikasso.

ndiaye-ramatoulaye-diallo-ministre-culture-ibk-ibrahim-boubacar-keita-president-malien-biennale-festival-artiste

Dans ses propos introductifs, M. Andogoly Guindo fera savoir que, les commissions nationales mises en place par le Ministère de la Culture, ont travaillés d’arrache-pied pour la tenue de ces deux évènements majeurs, mais sans succès. « Après avoir constaté que l’organisation ne pourra pas être inclusive et représentative, il s’est avéré nécessaire de reporter la tenue de ces évènements au premier trimestre de l’année 2017 », a-t-il souligné. A l’en croire, la « Biennale Artistique et Culturelle» est une manifestation populaire qui met en compétition les formations artistiques, les artistes et créateurs des communes, des cercles et des régions du pays. « Elle vise à favoriser le brassage et l’interpénétration des populations tout en contribuant à l’émergence d’une culture de paix et de citoyenneté. Pour cela, la participation de tous les fils et filles du pays est souhaité », a-t-il indiqué. Selon M. Guindo, il est utile de repousser les dates, pour que les troupes des nouvelles régions, de Menaka et de Taoudénit (régions créé le 19 janvier 2016) puissent participer. « Voilà entre autres une raison qui a obligé les commissions nationales d’organisation à proposer à Madame le Ministre de la Culture et au Gouvernement un report pour la deuxième quinzaine du mois de Mars 2017 », a-t-il précisé.

Parlant des raisons du report de la 8ème édition du Festival ‘’Triangle du Balafon’’initié conjointement par les ministres de la Culture malien, Ivoirien et burkinabé. La date, à laquelle devait se tenir la cérémonie, a coincée avec les élections communales, le 20 novembre. Selon M. le Secrétaire général, cela se fera donc du 9 au 11 février 2017. « S’il ne survienne pas d’autres circonstances défavorables, les deux événements auront lieu aux dates indiquées. A cet effet, nous sollicitons la mobilisation de tous les maliens, afin que ces rendez-vous culturels puissent être les fondements d’une cohésion sociale et le retour définitif de la paix », a-t-il dit.

Seydou Karamoko KONE

Source : Le Flambeau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *