Coopération culturelle: le Mali ouvre ses manuscrits à l’Algérie

Le 4e Salon international de la créativité s’est ouvert mardi à Alger avec la participation de créateurs de douze pays africains, dont le Mali en invité d’honneur. Expositions d’objets d’art, échanges et débats sont entre autres activités au cœur de cette rencontre de cinq jours (17 au 21 avril). Mme la ministre de la Culture du Mali et son homologue algérien ont eu des échanges autour des manuscrits de Tombouctou en marge des travaux d’ouverture de la rencontre.

Organisé par l’Office national des droits d’auteur (Onda), le salon accueille pour la première fois des créateurs des pays africains et des représentants de sociétés de droits d’auteur de Tunisie, de France et du Mali. Notre pays représenté par le Bureau malien des droits d’auteur (Bumda).
Accompagnés des ministres de la Communication, Djamel Kaouane et de l’Éducation nationale, Nouria Benghabrit ainsi que la ministre de la Culture malienne, N’diaye Ramatoulaye Diallo, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a visité les différents stands du salon.
Le programme artistique de l’édition 2018 comprend des concerts de musique de groupes algériens qui devront se partager la scène du Palais de la Culture Moufdi-Zakaria avec des troupes musicales venues d’Afrique sub-saharienne.
Des rencontres thématiques sur l’art, la littérature et les langues figurent également au programme de ce rendez-vous culturel.
L’écrivain franco-algérien, Anouar Benmalek, animera aux côtés de l’écrivain et conteur malien, Ousmane Diarra, une rencontre sur «Les langues anciennes dans la littérature», alors que le plasticien Hellal Zoubir, commissaire du salon, devra animer avec l’écrivain et critique d’art ivoirien, Yacouba Konaté, une conférence sur le marché de l’art en Afrique.
Le thème de la formation et l’échange de manuscrits entre l’Algérie et le Mali a été au centre d’une rencontre de ce salon à Alger entre Azeddine Mihoubi et son homologue malienne, Ndiaye Ramatoulaye Diallo du Mali.
À l’issue de cette rencontre, la ministre malienne de la Culture a déclaré que «les bibliothèques des manuscrits maliens seront mises à la disposition du peuple algérien frère» pour lui permettre de découvrir leur contenu notamment ce qui a trait à l’histoire commune des deux pays.
La ministre malienne, en visite en Algérie dans le cadre de la participation de son pays en tant qu’invité d’honneur au 4e salon international de la créativité (17-21 avril), a rappelé la valeur de ces anciens manuscrits qui remontent au 13e siècle et qui ont été préservés en dépit des attaques terroristes, a-t-elle dit.
Les terroristes ayant fait incursion à Tombouctou en 2012, avaient menacé de bruler les bibliothèques qui conservent les anciens manuscrits islamiques.
Elle a salué, par ailleurs, la coopération culturelle entre les deux pays et la volonté des deux parties de la renforcer davantage, exprimant la disposition de son pays à tirer profit de l’expérience algérienne dans différents domaines de l’art à l’image du cinéma, du théâtre et du ballet.
Concernant la participation de son pays en tant qu’invitée d’honneur au salon, la ministre malienne a remercié l’Algérie pour ce choix, ajoutant que la présence malienne à cette manifestation était remarquable et diversifiée. La délégation malienne compte plusieurs écrivains, poètes et artistes à l’instar du compositeur Cheick Tidiane Seck et ce rendez-vous permettra à faire connaître l’art et la littérature malienne auprès du public algérien, a-t-elle dit.
Pour sa part, le ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, a fait état d’un programme pour redynamiser la coopération culturelle entre l’Algérie et le Mali à l’avenir, lequel concerne l’élargissement des domaines de coopération et d’échange, outre un autre programme de formation au profit des créateurs maliens en matière de théâtre, de la musique et du patrimoine.
À cette occasion, le ministre a réaffirmé que cette volonté de renforcer la coopération et les échanges culturels démontre que les relations culturelles entre les deux pays sont «au beau fixe».

Par Sidi Dao

info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *