Biennale Africaine de la Photographie : La 12eme édition prévue du 30 novembre 2019 au 31 janvier 2020

Les préparatifs de la 12ème édition de la biennale de Bamako, rencontres africaines de la photographie, qui aura lieu à Bamako du 30 novembre 2019 au 31 janvier 2020, vont bon train. L’information a été donnée Par Lassana Igor Diarra, directeur de la Galerie Médina, et délégué général des rencontres de Bamako, le mercredi 20 février 2019, au Centre International des Conférences de Bamako (CICB), lors d’un point de presse. C’était en présence de Yamoussa Fané, conseiller technique du Ministère de la culture, Tidianie Sangaré, Directeur général de la Maison Africaine de la Photographie (MAF), Patrick Giraudo, directeur de l’Institut Français du Mali, Françoise Huguier.

 

Les  grandes  lignes  des  rencontres  de  Bamako,  a expliqué  le  délégué  général,  Lassana Igo Diarra,  seront  entre autres :  des  expositions,  de  concerts  photo, de  projections, de  conférences,  Master  class,  formations,  ateliers.  Les rencontres   de  Bamako,  ajoute  le  délégué  verront ,  50 000  visiteurs  aux  exposition  à  Bamako,  de  100 à 200 artistes  et  invités à  participer   aux  journées  professionnelles,   plus   de  300  professionnels  présents :   galeristes,  agents,  collectionneurs,  diffuseurs,  conservateurs  du  monde   entier,  50  journalistes   présents  pendant  les   journées   professionnelles,  un  catalogue  d’exposition,  publié  en   anglais  et   en  français  à  2000  exemplaires,  200  articles  publiés  dans   la   presse  africaine  et  internationale,  des  prix  récompensant  les  meilleurs  travaux   des  artistes,  offerts   par  les  partenaires,  de  nombreux   programmes   dans  l’espace  public,  des   programmes   jeunesse  (écoles,  lycées  et  universités).

Les  inscriptions  de  ce rendez-vous  africain  de  la photo, initiée   par   le   Mali  et  fortement  soutenu   par  la France, l’Union Européenne, etc.,  débuteront  dans  trois  mois. Le  thème  qui  sera  aussi  choisi  pour l’occasion,  sera  connu.  Lassana  Igo  Diarra,  délégué  général  des  rencontres   de  Bamako,  s’est réjouit  de   l’état   des   préparatifs   des  rencontres   de   Bamako. Il  a  salué    le  soutien  de  l’Etat   dans  l’organisation   de   cette  rencontre  internationale,  d’avoir  confié  le directoire  de l’évènement   au  secteur  privé. Par ailleurs,  Lassana  Igo  Diarra,  a  souhaité   plus  de  soutien  de   l’Etat  sur  le  plan  financier  pour  que  la  biennale  de  la  photo  soit  plus  un  évènement  international  grandiose.

Le  représentant   du Ministre  de la culture, Yamoussa Fané, a  rassuré  la commission  d’organisation  de  soutien  sans  faille  du gouvernement  malien   pour  rendre  la  fête plus belle.

Comme  les  précédentes  années, la  rencontre   se  déroulera  dans  plusieurs  endroits  de  Bamako : Musée national,  Bibliothèque nationale du Mali,  Mémorial  Modibo Kéita,  Musée  du District, etc.

Rappelons  que  la  biennale  de  Bamako, rencontres  africaines  de  la photographie, a  pour objectif  de  promouvoir  les  photographes  africains  et   de  la  diaspora  qui ont  su apporter  un  regard  novateur,  décalé   et  pertinent   à  cette  technique  artistique  contemporaine,  riche  de  rencontres,  d’audace  et   de   révélations. Aux  dires  du  délégué général,  depuis  1994, date  de   la  première  édition,  cette  manifestation  s’est  imposée,  au  fil  du  temps,  comme  l’un   des  évènements  les  plus  suivis  sur  la scène  culturelle  mondiale,  le   lieu  où  l’on  vient   puiser  les  talents  de  demain  et  admirer   les  productions   des  grands  maîtres. A  l’occasion, les  25  bougies   de  l’évènement   seront  soufflées.

Hadama B.  Fofana

SourceLe republicain mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *