Crise sociopolitique au Mali : Après Goodluck Jonathan, l’imam Dicko chez le Chérif de Nioro, Bouyé Haidara

Hier, jeudi 13 août 2020, l’imam Mahmoud Dicko (Bamako), ancien président du Haut conseil islamique du Mali, parrain de la CMAS (Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko) et autorité morale du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), s’est rendu à Nioro du Sahel dans la première région administrative du Mali (Kayes) pour rencontrer le chérif de Nioro, Mohamed Ould Cheikhna dit Bouyé Haïdara afin de parler de la situation sociopolitique au Mali.

 

L’imam Dicko était accompagné à cet effet par Choguel Kokalla Maïga, membre du comité stratégique du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), Ahmadou Douga Maïga, chargé de la communication au sein du M5-RFP, Mohamed Salia Touré, l’ancien président du conseil national de la jeunesse du Mali (CNJ-Mali), tous membres du M5-RFP. « Ce jour 13 août 2020, le Cheickh Imam Dicko accompagné d’une forte délégation est à Nioro du Sahel », révèle une note rendue publique par la CMAS, hier jeudi 13 août 2020.

Le chérif de Nioro, Bouyé Haïdara semble être incontournable, voire même la plaque tournante dans la résolution de la crise sociopolitique que traverse le Mali. Car, bien avant cette visite de l’imam Mahmoud Dicko, l’ancien président du Nigéria, Googluck Jonathan, médiateur de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) dans la crise malienne y était le mercredi 12 août dernier pour inviter le Chérif de Nioro, Bouyé Haïdara à s’impliquer dans la résolution de la crise malienne. Bien avant la visite de Goodluck Jonathan aussi, il y eut par le passé, des visites gouvernementales et parlementaires chez le chérif de Nioro, Bouyé Haïdara, toujours dans le cadre de la recherche des solutions idoines à la lancinante crise sociopolitique que traverse le Mali.

Source: Le Republicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *