Concours sur « la paix et la non violence » : Siaka Z Traoré remporte le premier prix

Le premier prix du concours de la meilleure œuvre radiophonique sur « La paix et la non violence » a été remporté par Siaka Z Traoré de radio Kayira.  Organisé par l’Association des journalistes pour la paix et la non violence (AJPV) en collaboration avec l’Unesco, le concours a connu son épilogue le vendredi 27 juin 2014 à la Maison de la presse avec la  proclamation des résultats et la remise des prix. La cérémonie a enregistré la présence d’Alassane Souleymane, représentant le ministre de l’économie solidaire de la communication, de l’information ; Ali Daou de l’Unesco et Alassane Maïga, président de l’AJPV.

 agence malienne presse publicite amap mahamadou camara ministre economie numerique information communication rencontre visite journaliste

Le  concours des meilleurs articles de presse  écrite et radiophonique sur « La paix et la non violence »,  a mis en compétition les journalistes de la presse écrite et ceux de la radio. Le président de l’association Alassane Maïga qui n’a pas été trop disert, a remercié l’Unesco pour son partenariat, les membres du jury pour leur disponibilité et les participants pour leur courage. Quant au représentant de l’Unesco, Ali Daou, il a salué l’initiative de l’association et surtout l’abnégation de son président qui a comblé les attentes de l’organisme international.  Il a  expliqué que l’Association des journalistes pour la paix et la non violence (AJPV) est l’une des associations de presse qui fournit toutes les pièces justificatives de l’activité qu’elle organise. C’est pourquoi, Ali Daou a renouvelé toute la confiance de l’organisation au président de l’AJPV.

Pour sa part, Alassane Souleymane a abondé dans le même sens. Il a trouvé le thème du concours sensible et d’actualité. Il a estimé que le journaliste doit être au cœur de tout processus de paix, car sa place est importante. Il a réitéré l’accompagnement du département à soutenir les activités du genre.

Après les interventions, le jury (composé d’Abdrahamane Kéita, président de l’hebdomadaire Le Témoin ; Alassane Souleymane, membre et Aimé Rodrigue) a procédé à la proclamation des résultats du concours. Il a reçu 7 œuvres, 3 de la presse écrite et 4 de radio. Après délibération du jury, 4 œuvres (2 de la presse écrite et 2 de radio) ont été disqualifiées pour non respect aux conditions de forme du concours. Concernant le seul article de la presse en compétition rescapé, il n’a pas non plus été respecté les conditions de fond. Ainsi, le jury a décidé de ne pas décerner de prix à la catégorie de la presse écrite.

Pour les radios, le jury a décerné le premier prix à Siaka Z Traoré de Kayira et le deuxième à Kany Kéita de Klédu. Ainsi, les deux lauréats ont reçu respectivement un ordinateur portable et un dictaphone numérique.

Signalons qu’avant la cérémonie de proclamation des résultats du concours, l’AJPV avait organisé une conférence-débat sur les questions de paix, des droits de l’homme, la diversité culturelle, la prévention et la résolution des conflits. La conférence était animée par Alassane Souleymane du ministère de l’économie solidaire.

Siaka Z Traoré un habitué

De 2012 à ce jour, Siaka Z Traoré de radio Kayira a remporté 4 prix dans autant de concours.  Sur les 4, il s’est classé premier 3 fois. Rappelons qu’en 2012, il s’est classé premier du concours « Talents de presse », catégorie radio, organisé par l’Organisation des jeunes reporters du Mali (Ojrm) et les amis de l’Union Européenne (UE). Le thème du concours  portait sur la culture de la paix et de la non violence.

En 2013, il a remporté le 3ème prix du concours « Talents de presse », catégorie radio, qui portait sur le rôle de la presse dans la mobilisation des femmes et des jeunes pour les élections générales de 2013. C’était la deuxième édition de « Talents de presse », organisée par l’Ojrm et les amis de l’UE.

En janvier 2014, Siaka Z Traoré a inscrit son nom dans les annales de l’Association des journalistes pour la paix et la non violence. Il a remporté le premier prix du concours journalisme de paix et de la non violence, organisé par l’AJPV et l’Unesco.

Le vendredi  27 juin 2014, il a réédité l’exploit en raflant encore le jackpot du concours mis en jeu par l’Association des journalistes pour la paix et la non violence et Unesco. Avec le thème central« La paix et la non violence », Siaka Z Traoré a traité le cas de Studio Tamani, ou toutes les voix du Mali.

Le seul paradoxe, c’est que Siaka Z Traoré est journaliste à la radio Kayira, une station jugée à tord ou à raison comme une radio va-t-en- guerre. Presque dans tous les concours relatifs à la paix ou à la non violence, la radio Kayira s’est toujours hissée au firmament à travers Siaka Z Traoré.

AM

SOURCE: Le Guido
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.