Communiqué N°001/2020/CAJPD Collectif des Associations de Jeunes du Pays Dogon (CAJPD)

Le CAJP a lu avec préoccupation le communiqué du gouvernement qui condamne les manifestations visant le départ des troupes de la MINUSMA du Pays Dogon.

Le CAJPD est au regret de constater que le gouvernement du Mali, qui refuse de communiquer sur les tueries du Pays Dogon depuis 5 mois, sorte subitement de sa réserve pour défendre la MINUSMA dont la présence au Pays Dogon n’a permis de ramener aucun apaisement. Au regard du drame silencieux que vie le Pays Dogon, le CAJPD estime que l’État devra s’atteler à renforcer ses capacités que de chercher à sauvegarder les intérêts de la MINUSMA.

En attendant la suite des discutions qui s’ouvrent ce Dimanche à Bandiagara (entre les autorités, la Minusma et la société civile), le collectif CAJPD exprime son soutien et sa totale solidarité à l’ensemble de la société civile du Pays Dogon conduite par les conseils locaux de jeunesse de Bandiagara, Bankass, Koro et Douentza.

Bamako, le 04 janvier 2020

Le Porte Parole

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *