Communiqué du collectif des Candidats au Concours d’Entrée à l’ENA (3CEENA)

Suite à la lettre de démission inopinée du directeur général de l’ENA, Pr Amadou Keita, adressée au Premier ministre et compte tenu des rumeurs sur la cause de cette démission, le Collectif des Candidats au Concours d’Entrée à l’ENA (3CEENA), a été mis en place à l’issue d’une assemblée constitutive ce dimanche 3 février 2019 à Bamako.


Ledit collectif regroupe l’ensemble des candidats de tous corps confondus au concours d’Entrée à l’ENA et sympathisants, appelé le Collectif des Candidats au Concours d’Entrée à l’ENA (3CEENA).

Après, Assemblée Constitutive et mise en place d’un bureau, nous, Collectif des Candidats au concours d’Entrée à l’ENA (3CEENA), nous déclarons;- Avoir appris avec stupéfaction la démission du  Professeur Amadou Keita  de sa charge de Directeur de l’ENA. Cette démission intervenant à quelques semaines de la proclamation des  résultats, suscite des interrogations légitimes sur la transparence et la crédibilité de ce concours.À cet effet, après nos vifs remerciements à   tous les candidats qui se sont mobilisés pour l’Assemblée Générale du dimanche 3 février 2019  à Bamako, nous;-Réitérons  notre  ferme  détermination et notre volonté  inébranlable de nous battre pour la moralisation et la transparence des concours, qui garantissent l’égalité des chances et promeuvent  la justice sociale;-Déplorons le silence assourdissant du Gouvernement sur  cette démission qui demeure un sujet d’une brulante actualité;- Mettons en garde les autorités que nous  n’accepterons pas  de résultats entachés de fraudes sur fonds de favoritisme, de clientélisme et de népotisme;-Demandons à l’opinion nationale et internationale, aux organisations de la société civile, à tous les patriotes épris de justice à  se mobiliser massivement pour notre collectif dans cette noble  bataille.En attendant, informons toutes et tous bonnes chances et de la transparence au concours d’Entrée à l’ENA session 2018.                                                  Pour le collectif, le président Alpha Sidiki Sangaré                                                                        Bamako le 5 février 2019

 

Source: Bamada.net

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *