Circulation routière : LE DROIT DES PIETONS A LA SECURITE

passage pieton circulation routiere voie anaser

L’Association « Siraba Lakana » a lancé, vendredi au niveau du restaurant Amandine, la 2è édition de son « opération passage piéton ».  L’événement a regroupé autour du président de l’association, Moctar Moussa Touré, le directeur de la communication de la présidence, Racine Thiam, les représentants de plusieurs partis politiques et des partenaires de « Siraba Lakana ».

Initiée par cette association et ses partenaires, l’opération s’étend du 8 au 18 avril. Elle permet de marquer le s passages piétons sur les voies dans le cadre de la lutte contre l’insécurité routière. Elle entend ainsi faciliter la traversée des voies par les piétons grâce à l’information et la sensibilisation des autres usagers de la route.

Selon les statistiques mondiales, 270 000 piétons meurent chaque année sur les routes représentant 22% du total des morts par accident de circulation. Notre pays n’est pas en marge de cette triste réalité du fait des difficultés éprouvées par les les piétons pour utiliser les voies. Ils sont fauchés dans les ronds-points et font l’objet de coups de klaxon intempestifs. Les passages piétons ne sont pas respectés ou ne sont pas visibles pour les conducteurs des engins, explique, à ce propos, Moctar Moussa Touré.

Racine Thiam a, lui, expliqué l’intérêt que le président de la République accorde à la lutte contre l’insécurité routière et souhaité que les entreprises privées s’impliquent davantage dans cette lutte tout en remerciant celles qui ont accompagné la présente campagne.

Les partenaires de « Siraba Lakana », notamment Total et PMU-Mali, se sont félicités de leur participation à cette action. Ils ont réitéré leur engagement dans la lutte contre l’insécurité routière.

B. COULIBALY 

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.