CHEICK YOUSSOUF BAH, GUIDE SPIRITUEL DE LA ZAWIYA CCGT DE SIKASSO : « Nous travaillons seulement avec la Thora, l’Evangile et le Coran »

Lors de notre passage à Sikasso, le week-end dernier, nous avons rencontré le guide spirituel de la Zawiya CCGT. L’occasion était bonne d’organiser un entretien avec lui.

 

Le Comité culturel de la génération des Trois testaments travaille avec la Thora, l’Evangile et le Coran, car c’est une recommandation de Dieu, explique d’emblée M. Bah. Il nous amène au Coran, dans la sourate 5, verset 68 : Dis : « O gens du livre, vous ne tenez sur rien, tant que vous ne vous conformez pas à la Thora et à l’Evangile et à ce qui vous a été descendu de la part de votre Seigneur ».

Il ajoute que la Thora est l’ensemble des paroles de Dieu jusqu’au Prophète Moussa. Quant à l’Evangile, elle est la parole et les lois de Dieu, révélées au Prophète Issa. Et c’est après plus de 500 ans, que le Coran fût révélé au prophète Mohammad  (Paix et salut sur Lui).
Il faut noter, toujours selon Youssouf Bah, que le Coran est tiré de la Thora et de l’Evangile et Dieu même dit au Prophète de faire recours à ces deux livres pour plus de détails. Bref, le Coran est venu les confirmer.

A la question de savoir comment retrouver les deux premiers livres, notre interlocuteur répond qu’il faut les chercher pour les retrouver, avant d’affirmer que ce sont les Arabes qui ont mal parlé de la Thora et de l’Evangile, jusqu’à ce que les musulmans n’aient pas cherché à les découvrir. Cela à cause de la rivalité avec les juifs. Donc, rares sont les musulmans qui acceptent d’ouvrir ces livres, à plus forte raison les lire.
Pourquoi vous ne parlez pas du Zabur ? Le guide répond que le Zabur et d’autres livres d’autres Prophètes se retrouvent dans la Thora.

« Nous ne travaillons pas avec les hadiths, car il n’y a pas de preuve qui nous dit de travailler avec les hadiths. La Zakat, la prière, le jeûne sont tous détaillés dans la Thora. Les Trois livres révélés sont complémentaires. Au CCGT, la Thora, l’Evangile et le Coran sont mis en valeur pour le bonheur des musulmans », martèle-t-il, invitant les fidèles à les découvrir.

Entretien réalisé par Cheick Chérif Haïdara, directeur de publication du journal Waati

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *