Cérémonies de mariage à Bamako : occasions de rencontres amoureuses

A Bamako, la capitale du Mali, beaucoup de nouveaux couples se forment en marge de cérémonies de mariage, avec plus ou moins de réussite. Au-delà des festivités, ces manifestations sont des occasions de rencontres amoureuses.

 

A Bamako, lors des cérémonies de mariage, plusieurs relations se nouent. De nouveaux couples se forment de plus en plus en marge de ces manifestations. Ces coups de foudre sont souvent aussi brusques que brefs. En cas de mésentente, le couple ou la personne à l’origine de cette mise en relation peut être affecté (e). Toutefois, des couples résistent et tiennent durablement.

Oumar Coulibaly, la trentaine, a rencontré sa fiancée lors d’une cérémonie de mariage. Son âme sœur n’est autre que la petite sœur de son ami d’enfance. Il l’a rencontrée pour la première fois lors de cette cérémonie : « C’est juste génial d’être désormais le beau-frère de mon ami d’enfance. Nous sommes plus que jamais une famille. Nos sorties en couples sont des moments uniques», se réjouit-il.

Rupture préjudiciable 

Si pour certains ces rencontres révèlent du pur hasard, d’autres pensent qu’il y a des personnes qui vont aux cérémonies de mariage juste pour faire des rencontres. Ces rencontres sont mûrement réfléchies et préparées, selon Bintou Diarisso. « Souvent fatiguées d’une relation amoureuse qui n’aboutit pas au mariage, certaines filles se disent que le mariage d’une amie est le jour idéal pour rencontrer le vrai et futur époux. Celui qui ne perdra pas du temps », explique Bintou, assise devant son salon de beauté.

Parmi ces relations, il y en a qui grandissent jour après jour. Les débuts sont faits de câlins, de mots gentils et beaucoup d’attention. Tandis que dans d’autres cas, au bout de quelques mois, chacun devient insupportable pour l’autre. C’est le début d’une rupture souvent préjudiciable aux relations des personnes ayant permis la mise en contact.

Fiction romantique 

Les couples unis dans la précipitation font rapidement face aux réalités. La plupart ne prenant pas le temps de se connaitre mutuellement. Aussi, les attentes nombreuses de l’un ou l’autre partenaire peuvent-elles causer une rupture rapide. Et l’épisode est vécu comme une fiction romantique.

 « Je n’ai pas osé aller jusqu’au mariage. Lors du mariage d’un voisin, j’ai été attiré par la beauté et la simplicité d’une demoiselle. Mais, après quelques rencontres et échanges, je me suis rendu compte qu’elle est très différente de la personne à laquelle je m’attendais », raconte Daouda, sorti d’une relation qui n’a duré que le temps d’une étincelle. Le jeune homme justifie son recul par la déception.

Outre les rencontres qui finissent en queue de poisson, il arrive aussi que les disputes au sein d’un couple affectent un autre qui, le plus souvent, a facilité l’union de l’autre. « Je suis obligé d’intervenir chaque fois pour apaiser le foyer de mon ami. Non seulement il a rencontré son âme sœur le jour de mon mariage, mais j’ai été son témoin pour leur union. En plus, son épouse se trouve être l’amie de ma femme.» Ce père de famille dit être aujourd’hui entre « le marteau et l’enclume ».

« Un couple heureux »

Le couple de Madou et Maïmouna est un bon exemple de réussite pour ceux et celles qui misent sur les cérémonies de mariage pour trouver l’homme ou la femme de leur vie. « J’ai connu Maïmouna en 2015 au mariage d’un grand frère. Et depuis, nous vivons ensemble. Nous avons aujourd’hui deux enfants », raconte Madou, enseignant de 37 ans,  habitants la périphérie de Bamako.

« Tout est parti d’une plaisanterie. Madou m’a demandé si j’étais fiancée. Quelques semaines après, on a commencé à se fréquenter puis il a commencé les démarches auprès de ma famille. Aujourd’hui, nous sommes un couple heureux », ajoute Maïmouna, qui ne tarit pas d’éloges au sujet de son mari, qu’elle a rencontré après une « longue attente ».

« Beaucoup de mes camarades se sont mariées avant moi. J’ai essayé pas mal d’astuces qui se sont soldés par des échecs », rappelle celle qui est actuellement mère de garçons mignons. « Soigner son apparence lors de manifestation comme les mariages peut aider. Mais, il faut avoir un bon comportement », conseille Maïmouna, 25 ans, gestionnaire au chômage.

A mon avis, bien que le mariage soit un contrat, il a comme base l’amour, la complicité, le respect. Il faut aussi connaitre l’autre avant de s’engager. Dans ce cas, il est n’est pas judicieux de profiter d’une simple rencontre lors d’un événement pour décider d’une union pour la vie.

Source : Benbere

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *