Centre de detention de Bollé : les pensionnaires formés en coiffure et esthétique

La cérémonie de remise d’attestation et de kits aux pensionnaires du Centre spécialisé de détention de réeducation et de réinsertion pour femmes et mineurs de Bollé, ayant bénéficié de la formation en coiffure et esthétique, a eu lieu le vendredi 19 février 2016, dans l’enceinte de ladite structure. Ladite cérémonie était présidée par le ministre de la Justice, Droits de l’homme, Garde des sceaux, Mme Sanogo Aminata Mallé, en présence de Mohamed Albachar Touré, dierceteur général du Fonds d’appui à la foramation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA), structure qui a financé la formation à hauteur de 9 millions de FCFA. Pendant 15 jours, une qurantaine de mineurs (filles et garçons), ont appris à coiffer et tresser, grace au Centre de Formation Cissé A Services, initiateur de ladite formation, financée par le FAFPA.

Sanogo Aminata Malle ministre justice droit homme garde sceaux visite agent securite gardien prison administration penitentiaire

Dans son allocution de bienvenue, le directeur adjoint de Bollé, le commandant Dramane Sidibé, a remercié le ministre de la Justice pour avoir accepté que cette formation se fasse et le FAFPA, pour avoir financé la formation. A ses dires, cette formation permettra aux bénéficaires une fois libres, de pouvoir s’insérer dans la vie socioéconomique.

Le président de l’association des coiffeurs de Bamako, Abdoulaye cissé, initiateur de la formation, a aussi remercié le ministre de la Justice pour avoir accepté la tenue de la formation au sein du centre et a fellicité le FAFPA pour sa contribution financière.

Le directeur général du FAFPA, Mohamed Albachar Touré, au nom du ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de la Construction citoyenne, s’est dit très heureux de voir les pensionnaires bénéficier de cette formation. Tout en souhaitant bonne chance aux bénéficiaires, il leur a demandé d’utuliser les kits à bon escient. Pour Mohamed Albachar, le Mali a besoin de tous ses enfants et que parmi ces pensionnaires pourraient figurer des hauts cadres de ce pays, voir un futur président de la République.

Il les a conseillés une fois libérés, à ne plus commettre les forfaits qui les conduit au centre et ses périodes de détention leur servent de bonnes leçons. Pour Mme le ministre, marraine de la promotion sortante, la réinsertion sociale des détenus à travers la formation professionnelle s’inscrit dans les priorités de son département, et que le gouverenement accorde un intérêt aux questions de rééducation et de réinsertion professionnelle des pensionnaires des centres de détention.

Elle a salué l’initiative du directeur général du centre de formation de Cissé A Services pour sa belle initiative qui participe pour elle, de façon significative, à la promotion des droits économiques et sociaux des pensionnaires. Elle s’est dite convaincue que les connaissances et aptitudes acquises au cours de cette formation dispensée avec pédagogie, permettront aux pensionnaires de maîtriser les fondamentaux des techniques de la coiffure et de l’esthétique.

Cette formation constitue à ses yeux une étape inspirante dans la préparation de leur retour à la vie civile et professionnelle. Elle les a appelés à faire preuve de persévérance dans la pratique quotidienne de ces métiers afin d’affiner et d’accroître les compétences acquises. Elle a enfin salué le FAFPA dont le financement a permis la tenue de la présente session de formation.

B.B

Source: Delta News

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.