Célébration du Mawlid 2015 : Les soufis du Mali observent une semaine de prière et de méditation

La communauté musulmane du Mali, à l’instar des fidèles musulmans du monde, a célébré la nuit du samedi 03 au dimanche 04 janvier 2015 le Mawlid, fête commémorative de la naissance du Prophète Mohamed (PSL).

al mawlid2015 fete musulman

La communauté musulmane des Soufis du Mali n’a pas été  en marge de ces festivités. Le vendredi 26 décembre dernier la Zawiya de Djicoroni Para, où loge le guide spirituel des Soufis, Cheick Soufi Bilal Diallo, a servi de cadre au lancement officiel des festivités du Mawlid des Soufis.

Le thème retenu cette année portait sur: “Rôle et place du musulmans dans la stabilisation du pays et la cohésion sociale”. L’événement avait comme parrain l’ancien président de la République du Mali, le Général Moussa Traoré. On notait également la présence du Ministre des Affaires Religieuses et du Culte, M Thierno H. Diallo.

Dans ses propos, le Cheick Soufi BilaL Diallo a souligné que l’islam est une réligion de paix, de cohésion sociale et d’amour. Pour donner un ancrage populaire à la célébration du Mawlid, les soufis du Mali veulent que l’évènement soit fêté autrement.

Depuis la veille de la célébration du Mawlid, les fidèles sont venus de tous les coins du Mali et des pays étrangers pour camper dans la grande cour du stade Omnisports Modibo Kéita. L’espace a été amenagé comme un véritable village pour abriter les fidèles pendant une semaine.

Des maisons, des mosquées, des toilettes, une station radio, un centre de santé, des studios photos, des lieux de vente… ont été aménagés pour la circonstance. Un impressionnant dispositif sanitaire contre la fièvre Ebola a été mobilisé pour la détection et la prévention contre d’éventuels cas de maladie.

Lors de la grande prêche du samedi 03 au dimanche 04 janvier 2015, le stade Omnisports Modibo Keïta a refusé du monde.

Toute la semaine du Mawlid est marquée par des séances de lecture du Saint Coran, des séances de Wazifat Quadriya, des séances de Wazifat Tidjania, des chants et cantiques, des conférences débats. Le tout sera clôturé par une grande séance de bénédiction.

 

Modibo KONÉ

Source: Nouvel Horizon

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.