Célébration de la Journée de l’Etat Civil en commune I : Le maire du Centre Secondaire d’Etat Civil de Djelibougou échange avec la population

Echange avec le personnel Sanitaire de l’Association Santé Communautaire de Djelibougou (ASACODJE), sur l’importance de l’acte de naissance pour un enfant, visite dans certaines familles et autres structures sanitaires tels ont été les temps forts ce lundi 10 Août 2020 de la célébration de la 3ème édition de la « Journée de l’Etat Civil » à Djelibougou en commune I du district de Bamako.

 

Placée sous le thème « Enregistrement des données de l’Etat Civil » cette célébration revêt un cachet particulier pour la population de la commune I notamment les jeunes couples de Djelibougou qui ont saisi cette occasion pour échanger avec Fodé Mamadou Konaté, maire du Centre Secondaire d’Etat Civil de Djelibougou pour s’imprégner de l’importance de ce document pour la vie de l’enfant.

« L’acte de naissance est un droit pour l’enfant c’est son premier document qui va le suivre jusqu’à la fin de sa vie. Sa donne une identité à l’enfant bref c’est un tout », a martelé Fodé Mamadou Konaté, maire du Centre Secondaire d’Etat Civil de Djelibougou dans la cour pleine à craquer de l’Association Santé Communautaire de Djelibougou (ASACODJE). Il a rassuré « qu’il est disposé à tout moment pour donner la bonne information à la population surtout aux jeunes couples sur les voies à suivre pour avoir facilement l’acte de naissance de leurs nouveaux nés ».

Pour Mme Traoré Djeneba Traoré déclarant de naissance à ASACODJE, cette initiative du maire de Djelibougou est salutaire et vient à point nommé, car beaucoup de jeunes couples aujourd’hui ne s’avent pas quelles sont les voies à suivre pour être en possession de l’acte de naissance de leur nouveau-né. Profitant de cette rencontre Mme Traoré Djeneba Traoré a demandé au maire de multiplier ces genres d’initiatives dans le quartier pour plus de sensibilisation.

Venus en grand nombre pour prendre part à cet échange avec le maire et le personnel sanitaire de l’Association Santé Communautaire de Djelibougou (ASACODJE), certains couples ont exprimé leur joie sur l’importance d’une telle rencontre.
Sékou Touré, un jeune marié s’est réjoui de cette initiative de la mairie de Djelibougou qui est vraiment salutaire et qui aide les jeunes couples à avoir facilement l’acte de naissance de leurs nouveaux nés sans tracasserie.

Vivement la prochaine edition

Mohamed Kanouté
Mali24

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *