CELEBRATION DE LA 32E JOURNEE DU CILSS : Le Mali honoré pour sa lutte contre la sécheresse

Le Comité inter-états de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) a commémoré, le 14 septembre dernier, la 32e journée et les 44 ans d’existence de l’organisation sous-régionale spécialisée dans lutte contre la sécheresse. La salle de réunion de la DFM de l’Agriculture a servi de cadre à la tenue de cette journée.

Comité permanent InterEtats lutte contre sécheresse Sahel cilss siege

C’était sous la présidence du Ministre de l’Agriculture et Coordinateur du CILSS, Dr Nango Dembélé,  et en présence du Directeur Exécutif  et des Représentants des partenaires techniques et financiers.

Créé en 1973, le Comité permanent inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) comprenant  13 États du Sahel et d’Afrique de l’Ouest, célèbre la date commémorative de l’institution.

Cette 32e  journée du CILSS est placée sous le thème “Utilisation et occupation des terres : l’Atlas des paysages  du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, un outil de planification et d’aide à la décision”. Un thème  jugé d’actualité dans la mesure où il constitue une préoccupation centrale pour l’organisation. Des Experts  de haut niveau ont présenté ce thème.

Abdou Ballo, Professeur assistant à l’Université, a fait  la présentation sur ” l’utilisation et l’occupation des terres”, et celui portant sur “la pression démographique et foncière au Sahel et en Afrique” présenté  par Dr. Ketting Dabo.

Quant à Dr. Mohamed Abdallah Ebbé, Secrétaire Exécutif du CILSS, il a axé son intervention sur les missions du CILSS, ses réalisations au Mali, les projets multi-pays et les investissements et programmes en cours d’exécution.

Selon lui, depuis 1975, plus 100 cadres maliens ont reçu des formations diplomates de divers degrés (masters, ingéniorats et de techniciens supérieurs) dans les domaines de l’agro-météorologie, de la protection des végétaux, etc.

Une centaine de cadres maliens ont été renforcés pour la maîtrise et l’utilisation des outils tels que le “Cadre harmonisé, les alertes précoces et l’optimisation des réseaux hydrologiques, le suivi des ressources naturelles”.

En plus de ces formations, le Mali tire profit de la réalisation de plusieurs projets multi-pays du CILSS, notamment  le PRGDT dans la Commune de Baya au Mali, estimé à 210 millions de francs CFA,  le Projet de renforcement des capacités de résiliences et d’adaptation aux changements climatiques, pour ne citer que ceux-ci.

Ainsi, l’occasion était propice pour le Secrétaire Exécutif d’évoquer les programmes structurants en cours dont  le développement de la résilience contre l’insécurité alimentaire dans le Sahel  et la maitrise de l’eau d’une enveloppe financière de 18 millions de dollars US financée par la BID.

Le renforcement de la résilience grâce à l’innovation, la communication et les services de connaissances (BRICKS); l’Appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS),  le processus Agir-Sahel, le renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel (P2RS) font partie des réalisations de cette organisation sous-régionale.

Le Ministre de l’Agriculture et non moins Coordinateur du CILSS a salué la pertinence du thème de cette 32e   journée du CILSS. Dr Nango Dembélé a laissé entendre  que  les efforts fournis par cette institution ont permis de lutter contre l’insécurité alimentaire et la sécheresse en Afrique de l’Ouest.

“Cette 33e commémoration donne l’occasion d’informer le grand public des enjeux de la pratique de l’agriculture intelligente, respectueuse de la nature et de l’environnement”, a affirmé le Ministre-coordinateur du CILSS.

Il s’est félicité des réalisations faites par l’institution ayant permis de faire face aux besoins des populations du sahel qui connaissent qui vivent la précarité due à la qualité de leurs terres.

Après  44 ans d’existence, l’heure est venue pour le CILSS, devenu une organisation de référence, de faire l’état du chemin parcouru dans la croisade contre la sécheresse et l’insécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest.

Le 12 septembre de chaque année,  tous les États membres du CILSS célèbrent cette journée commémorative et cela depuis 31 ans maintenant.

Notons que la commémoration de cette journée du CILSS au Mali a été marquée  par une série d’expositions documentaires sur la vie de ladite institution.

L’Observatoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *