CANAM : le nouveau DG soulage les assurés de l’AMO

La Direction générale de la CANAM, sous la conduite du Général de Brigade, Boubacar Dembélé ayant pris fonction le 21 janvier 2021, a pris des mesures pour “soulager les assurés de l’Assurance Maladie Obligatoire. C’était le lundi 25 janvier dernier au cours d’un point de presse dans la salle de conférence du Ministère de la Santé et du Développement Social.

En effet, l’ouverture et la fermeture des droits aux prestations de l’AMO ont occasionné, ces derniers temps, quelques désagréments aux assurés AMO. Parmi ces mesures on peut citer : une ouverture massive des droits des catégories suivantes d’assurés, ainsi que leurs ayants-droit : Les fonctionnaires civils ; les fonctionnaires des collectivités ; les forces armées et de sécurité ; les contractuels de l’Etat ; les pensionnés des deux secteurs (public et privé). Le Général de Brigade, Boubacar Dembélé, a cependant informé que certains assurés n’ont pas bénéficié d’abord de cette ouverture pour les motifs suivants : Un changement de statut, c’est le cas des nouveaux pensionnaires de 2021 qui étaient actifs en 2020 ou des fonctionnaires civils qui sont devenus des travailleurs salariés ou vice versa ; les enfants majeurs qui ont commencé à travailler et ou qui sont devenus des conjoints. À ses dires, ceux-ci doivent passer à la CANAM ou dans ses représentations dans les régions, à la CMSS et à l’INPS pour signaler leur changement de statut.

Selon les clarifications du nouveau DG, les Droits Ouverts à la CMSS sont de 497.010 fonctionnaires civils, des municipaux, des forces armées et de sécurité, les parlementaires et des pensionnés. La même source informe que la situation des Droits Ouverts à l’INPS est la suivante : Au niveau de l’OGD INPS, 497.010 assurés actifs, assurés volontaires et pensionnés ont leurs droits ouverts. Les fonctionnaires civils, des municipaux, les assurés issus des forces armées et de sécurité, les parlementaires et les pensionnés du secteur privé et du secteur public ont tous leurs droits ouverts jusqu’au 31 décembre 2025. Les contractuels (Actifs -INPS) et les assurés volontaires sont sur une période d’ouverture de droit d’un à deux ans. Durant cette période, la CANAM se donnera les moyens à l’interne pour contrôler annuellement les droits de toutes ces catégories d’assurés. Il renchérit qu’aujourd’hui, la situation des Droits Non Ouverts (INPS, CMSS) est à 184.797 fonctionnaires municipaux (CMSS), assurés actifs (INPS) et assurés volontaires (INPS) à avoir leurs droits fermés. Des instructions et moyens ont été donnés aux services techniques de la CANAM pour l’ouverture des droits de ces catégories d’assurés, si elles sont à jour du paiement de leurs cotisations.

Mise à jour des cartes d’assurés biométriques :

La CANAM a déployé 150 bornes de mise à jour des cartes biométriques AMO à Bamako, Régions et les Cercles sur l’étendue du territoire national. Plus de 22 000 cartes AMO biométriques restent non encore distribuées au niveau des centres secondaires de l’INPS et de la CMSS à Bamako. Le Centre d’appel Team CALL Center a reçu 1582 cartes qui seront distribuées aux assurés à travers des appels téléphoniques. Le médecin Général de Brigade Boubacar Dembélé s’est excusé auprès des assurés AMO pour le désagrément causé à leur encontre, notamment la fermeture des droits d’utilisation des cartes AMO. Il a rassuré que la CANAM s’engage davantage pour le confort de ses assurés. Les nouveaux droits ouverts concernent tous les fonctionnalités civiles et collectivité, les fonctionnaires municipaux et ceux des forces armées de sécurité, les contractuels de l’Etat ainsi que les pensionnés. « Tout le monde n’a pas eu droit à cette ouverture de droit vu les changements intervenus au niveau du statut de la CANAM », dit-il.

En fin, il a informé que le nombre des droits non ouverts s’élève à 184 797 personnes. La raison pour laquelle, la CANAM déploie des efforts afin d’ouvrir tous les droits, surtout ceux des personnes qui cotisent régulièrement. Parlant de la mise à jour des cartes AMO, il a indiqué que certaines personnes ont déjà leurs droits ouverts mais ne peuvent bénéficier des soins AMO à cause de la mise à jour de leur carte AMO. Pour pallier ce problème de mise à jour, la CANAM a mis 150 bornes de mise à jour des cartes AMO à la disposition des assurés à travers le Mali.

À rappeler que les procédures de mise à jour des cartes se feront à la Direction Générale de la CANAM (Bamako) ; dans tous les sièges de la CANAM ; à la Caisse malienne de sécurité sociale ; à l’INPS et dans les grands hôpitaux du pays.

Dognoume Diarra

Source: Journal le Le Confident- Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.