Ça se passe au grin: Marimanthia Diarra, l’homme du consensus

Les membres du grin jugent que la personnalité du Président de l’Alliance pour la Démocratie au Mali- Parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma-PASJ), non moins membre du Conseil national de Transition (CNT), Marimanthia Diarra, rassemble. Ils estiment que son appartenance au CNT met en valeur le parti.

 

« Il est le plus petit dénominateur commun pour le parti. En le nommant, le parti s’inscrit dans une transition et donne des gages d’apaisement à tout le monde. On ne sera pas surpris de voir des revenants ». Par ailleurs, les membres voient l’Adéma-PASJ, comme une alternative.

Pour les membres du grin, l’Adéma a le rang d’un donneur de leçon de la démocratie au Mali car c’est le parti qui a accouché de plus de la moitié des partis politiques au Mali. Toutefois, aujourd’hui, les membres semblent embarrassés par ce grand parti des « patriotes sincères et des démocrates convaincus ». Son manque d’alignement total aux actions du cadre d’échanges des partis et regroupements politiques pour la réussite de la transition, conforte le jugement des membres.

Ibrahima Ndiaye

SourceMali Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.