BILAN DE LA MANIFESTATION DU 5 JUIN 2020: LE PROFESSIONNALISME DES FORCES DE L’ORDRE EST A SALUÉ

Plus de peur que de mal ! C’est ainsi qu’on peut résumer le bilan de la marche d’hier organisée par la CMAS et des partis politiques de l’opposition sur le boulevard de l’indépendance.

En effet, la tension était au comble depuis la veille de cette marche où toutes les unités de maintien d’ordre était réquisitionner et en alerte maximum sous la houlette du Général de Division Salif Traoré, Ministre de la Sécurité et de la protection civile. Le pire était à craindre entre manifestants et forces de l’ordre car la détermination des deux camps pouvait conduire à un affrontement regrettable. Les populations de la capitale qui avaient par prudence décider de rester à la maison craignait une escalade de la violence.

Depuis heures du matin où les forces de l’ordre, composé de la police et de la garde nationale étaient stationnées au niveau des axes stratégiques pour sécuriser la marche et empêcher aussi tout débordement. Du matin à la fin du meeting à 18h, aucun incident n’a été signalé. Dans la discipline et le professionnalisme, les forces de l’ordre ont assuré. Ce n’était pas évident surtout quand on sait les antécédents.
Apres la manifestations certains et que l’imam Dicko ait décidé de rentrer à la maison, les choses devaient s’arrêter là. Mais certains mécontents surexcités et des badauds ont décidé de se diriger vers le domicile du président de la république à Sebenicoro avant d’être buté aux barrières des forces de l’ordre depuis Para Djicorini.
C’est seulement quand ces manifestants récalcitrants ont décider de forcer les barrages qu’ils ont été dispersés à coup de gaz lacrymogènes. S’en est suivi des échauffourées entre forces de l’ordre et manifestations qui étaient décidés à aller s’en prendre au domicile du chef de l’état.

Selon nos informations, le bilan de des affrontements raison du degré de leur violence utilisée par les manifestants a fait 19 blessés dont 15 parmis les forces et seulement 4 parmis les manifestants. 44 parmis les manifestants ont eu malaises et ont honte été secouru par les éléments de la protection civile en direction des hôpitaux. Tous sont sortis sain et sauf. 11 véhicules des forces de l’ordre ont été endommagé par des manifestants dont un incendié carrément. Aucune perte en vie humaine n’est à déplorer.

Pour une si grande manifestations qui présentait d’énormes risques, ce bilan est une prouesse car sous d’autres scieux, le bilan serait autre.
Nous avons toujours dénoncé les bavures des forces de l’ordre mais il faut le saluer aussi, s’il font acte de professionnalisme et la retenue.

Il faut le reconnaître, un comportement contraire des forces de l’ordre pouvait conduire à l’embrasement.

Dieu est avec le Mali et vive la paix la stabilité sociale. 

source Seydou Oumar Traoré, journaliste.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *