Attaque contre le domicile d’alpha Oumar Konaré : Le Procureur général réfute la thèse d’un acte crapuleux et décide de diligenter lui-même l’enquête.

Le domicile de l’ancien président de la République, Alpha Oumar Konaré, a été attaqué dans la nuit du 5 avril par des hommes armés. Vers 4 heures, un groupe d’une dizaine d’hommes a pénétré le domicile de l’ancien président en escaladant le mur. Ils ouvrent le feu sur les éléments de la garde nationale qui sécurisent les lieux ; lesquels ont énergiquement riposté. Après plusieurs minutes d’échanges de tirs, l’un des assaillants est touché. Il tombe et rend l’âme. Pris de panique, les autres bandits prennent la clé des champs.

ancien president malien alpha oumar konare

 

 

On aura vu toutes sortes de banditisme au Mali, ces dernières années. Il ne restait plus que ça dans un pays où, respecter la loi est perçu comme un signe de faiblesse.

 

L’attaque du domicile de l’ancien président de la République survient après des cas d’incivisme ou de banditisme qui dépassent l’entendement. Après l’occupation des deux tiers du pays par des groupes rebelles qui réclamaient la partition du Mali ; l’envahissement du Palais présidentiel et des injures graves contre le Président ATT, qui sera victime, quelques jours après, d’un coup d’Etat ;  le président de transition, Pr Dioncounda Traoré  a été agressé dans le palais par des manifestants, l’attaque contre le domicile d’Alpha Oumar Konaré, ne doit pas surprendre les Maliens avertis. Car ces épisodes prouvent, à suffisance, que le banditisme a atteint son paroxysme dans notre pays.

 

Des sources indiquent que  les malfrats ne visaient que les câbles électriques qu’ils voudraient voler pour les revendre sur le marché noir, à prix d’or. D’autres soutiennent la thèse du règlement de compte.

 

Dans tous les cas, Seule une enquête sérieuse  permettra de mettre fin aux spéculations.

 

Pour le Procureur général près la Cour d’Appel de Bamako, Daniel Amagoin Tessougué, qui s’est rendu sur les lieux, il est très facile de retenir la piste d’un acte crapuleux qu’il récuse.  Pour ce faire, il décide de diligenter lui-même l’enquête.

 

Abou Berthé

Source: Canard Déchainé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.