Atelier national de partage de l’audit du FNACT et de sa gestion par l’ANICT : Pour l’amélioration du dispositif de financement des collectivités territoriales

Le Centre de Formation des collectivités territoriales (CFCT) abrite depuis le 31 janvier au 2 février 2017, l’atelier national de partage des résultats de l’audit du FNACT et de sa gestion par L’ANICT et des propositions visant à améliorer le dispositif de financement des collectivités territoriales au Mali. La cérémonie d’ouverture de cet atelier était présidée par Adama Sissouma, secrétaire général du MATDRE en présence du DG de l’ANICT, M. Modibo Cissé.

CSREF Niéna anict region sikasso

Cet atelier de trois (3) jours vise à partager et recueillir les avis de l’ensemble des types d’acteurs (nationaux, régionaux et locaux) sur l’analyse du FNACT et sa gestion par l’Agence nationale d’investissement des collectivités territoriales (ANICT) et les propositions d’amélioration du dispositif de financement des collectivités territoriales préconisées. Il permettra ainsi d’assurer le financement pertinent, efficient, transparent et prévisible des collectivités territoriales afin de leur permettre de répondre pleinement aux besoins des populations et d’être en mesure d’œuvrer efficacement à la promotion du développement régional et local.

Pour rappel, le dispositif global de mise en œuvre et l’appui à la décentralisation étant en forte évolution, que le MATDRE a décidé de repenser ledit dispositif de financement des collectivités territoriales et sa gestion afin qu’il contribue efficacement à la réussite de la dynamique en cours.

Ainsi, cette rencontre intervient à la suite d’une mission commandité par le Ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la Réforme de l’Etat. Il s’agit d’auditer le FNACT et sa gestion par l’ANICT et de proposer des améliorations afin de disposer d’un mécanisme de financement efficace permettant aux collectivités territoriales de jouer pleinement leur rôle dans le développement du pays notamment la régionalisation.

Selon le secrétaire général du MATDRE, parmi les engagements souscrits  en matière de gouvernance, le financement de la décentralisation occupe une place de choix.

‘’Le gouvernement est engagé à transférer 30℅ des recettes budgétaires de l’Etat aux collectivités territoriales à l’horizon 2018. Pour atteindre cet objectif, des efforts sont déployés au quotidien en synergie avec le Ministère de l’économie et des Finances’’, a t-il noté.

S’adressant aux participants, il dira que ‘’ le résultat de vos travaux servira à financer un projet d’amélioration du dispositif de financement des collectivités territoriales qui sera soit au conseil d’administration de l’ANICT, voire aux plus hautes autorités de notre pays”, a conclu M. Sissouma.

MD

Source:22 Septembre
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.