Association ‘’Yirwere Pulaaku Mali’’ : La promotion du civisme en ligne de mire

Les responsables de l’Association ‘’Yirwere Pulaaku Mali’’ont animé une  conférence de presse le  samedi  24 février dernier  au Palais de la Culture Amadou  Ampathé Ba sous le thème :« la réconciliation  pour la paix  et le développement ». Les principaux conférenciers étaient le président de  l’association, Hama  Demba et Amadou Ba,  premier vice-président.

Selon le président  de l’Association ‘’Yirwere Pulaaku Mali’’, la crise  politico-sécuritaire que  le Mali connait depuis 2012  a  engendré  une situation d’insécurité  généralisée  particulièrement  au Nord  et au Centre  du pays. Une situation  caractérisée  par une certaine  rupture du tissu  social, la destruction  des moyens de production, la déscolarisation des enfants, l’abandon des communautés  rurales dans un désarroi  total. Pour lui, cela a fait des victimes  civiles et  militaires, particulièrement  les femmes et les enfants innocents.

Parlant de l’association, il dira que Yirwere Pulaaku  signifie prospérer en langue peulh. Et c’est une association apolitique, laïque  sans discrimination  ethnique  ou  régionaliste, avec  pour objectif,  la promotion du civisme  au sein  de la population  et le développement culturel des communautés.

« L’association  se réjouie  de l’accalmie  née de l’accord  d’Alger signé les 15 mai et du 20  juin  2015  à Bamako pour la paix et la réconciliation  au Nord du Mali, la tenue  de la conférence d’entente nationale à  Bamako en septembre  2017  dont une des recommandations  est de prôner  le dialogue  entre tous les  fils du pays », a  souligné le président  de Yirwere Pulaaku  Hama  Demba. Pour  qui, une fois  ce dialogue instauré  au Centre du pays,  Yirwere Pulaaku  Mali  souhaite que toutes  les milices soient désarmées  et que la justice  soit équitable.

« Malgré  les contraintes, cette mission connait  un début de réalisation à travers  la réconciliation nationale  par le moyen de la sensibilisation, la réalisation  des infrastructures  de base   tels que les écoles, les centres de santé,  l’adduction  d’eau potable », a déclaré  Hama  Demba.  Enfin, il a précisé que l’ensemble  des structures  qui composent  Yirwere Pulaaku  Mali constitue  un réseau de compétences  et de moyens complémentaires avec les associations sœurs  comme Tabitaal,  Dental,  Andal Pinnal,  Djinna Dogon….

Adiarra Coulibaly

Par Le Confident

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *