Association pour le développement de la ville de Goundam (ADVG) : Lecture de Coran, sacrifices et prières pour la paix et la stabilité du Mali pour lancer le programme d’activités 2022

Soutien sans faille aux autorités de la Transition

Le lancement des activités 2022 de l’Association pour le développement de la ville de Goundam (ADVG) a été marqué par la lecture du Saint Coran, des sacrifices et bénédictions pour la paix et stabilité du Mali. Aux dires de son président, Issa Arsina Cissé, l’ADVG compte doter la grande mosquée de Goundam d’un forage afin de soulager la population confrontée à la pénurie d’eau. Cette cérémonie de lancement s’est déroulée, samedi 30 juillet, au Palais de la culture en présence des membres de l’ADVG et les ressortissants de Goundam à Bamako. 

L’Association pour le développement de la ville de Goundam (ADVG) sous le leadership de son président Issa Arsina Cissé vient de procéder au lancement officiel de son programme d’activités 2022. Ce lancement a été marqué, le samedi 30 juillet dernier, par une lecture du Saint Coran, des sacrifices et bénédictions pour la paix et la stabilité de notre pays, qui traverse aujourd’hui une crise sécuritaire.

Ainsi, les activités ont commencé dès 7 h du matin par une grande lecture du Coran, qui a regroupé les membres de l’ADVG et les ressortissants de Goundam à Bamako. Une belle occasion de retrouvailles, qui a permis de faire des prières pour le Mali.

L’un des temps forts de cette cérémonie a été le point de presse animé par le président de l’Association pour le développement de la ville de Goundam, Issa Arsina Cissé et certains membres de son bureau.

D’entrée de jeu, il a demandé d’observer une minute de silence en la mémoire de tous ceux et celles de la ville de Goundam, qui ont été arrachés à notre affection et aux braves soldats tombés sur le champ de la bataille.

Selon lui, l’Association pour le développement de la ville de Goundam (ADVG) est une association apolitique qui œuvre pour le développement économique et social de la ville de Goundam et le renforcement de la cohésion et de la promotion de la paix et de l’entente entre les différentes couches sociales de la ville.

Pour le programme d’activités 2022, il s’agit des activités prévues à Bamako et celles qui seront exécutées dans la ville de Goundam. Et la lecture de Coran, de sacrifices et de prières pour la stabilité du Mali de samedi dernier fait partie de l’une des activités de Bamako, précisera Issa Arsina Cissé.

Sans oublier la tenue des différentes réunions statutaires du bureau exécutif national afin d’adopter les différents programmes activités et plan d’actions de l’Association mais aussi et surtout de dégager des stratégies de mobilisation de fonds. Cela afin de faire face à la réalisation des actions planifiées de l’Association. Il s’agit, enfin, de maintenir la mobilisation des ressortissants du cercle et aussi de pouvoir renforcer les relations d’amitié, de fraternité et de solidarité.

S’agissant des actions prévues à Goundam, il s’agira des activités qui seront exécutées au sein de la ville au bénéfice des populations. Ces activités, aux dires du président Issa Arsina Cissé, “couvrent principalement les domaines ci-après : organisation annuelle de la fête du Maouloud, construction d’un forage pour la mosquée de Goundam, concours de lecture du Coran, l’éducation, la santé, la sensibilisation et la communication sur la paix, la cohésion sociale et le vivre ensemble, organisation de conférence débats sur des thèmes de développement de la ville”.

En ce qui concerne l’organisation annuelle de la fête du Maouloud, selon le président de l’ADVG, “l’objectif recherché est de créer un brassage entre les populations de la ville mais aussi de prier dans la communion. Aussi, dans ce cadre, l’Association organise des voyages collectifs avec des facilités qui permettront aux ressortissants de la ville d’aller fêter avec leurs parents restés à Goundam. Ce voyage leur permet également de se ressourcer”.

Pour accompagner la mosquée et pallier les pénuries d’eau, dira Issa Arsina, il sera procédé à la construction d’un forage en face de la grande mosquée de la ville de Goundam. “La ville de Goundam a connu des grands érudits sur le plan de l’islam. Aussi, dans le cadre de la promotion de cette religion, l’Association organise chaque année des concours de lecture et de récitation du Saint Coran entre les talibés de la ville.

L’objectif recherché est de promouvoir la connaissance et la culture des jeunes pour faire face au développement de la ville. En ce qui concerne les actions de sensibilisation et de communication sur la paix, la cohésion sociale et le vivre ensemble, l’Association est engagée depuis sa création à œuvrer pour l’entente entre les différentes couches sociales de la ville. En effet, la ville de Goundam est habitée majoritairement par les Songhaïs à côté des Tamasheq, Peuls… etc.

Aussi, pour une meilleure cohabitation entre les différentes couches sociales et au vu de la situation actuelle de notre pays, il est important que des actions d’information et de sensibilisation puisent être menées sur le vivre ensemble, la paix et la cohésion sociale”, précisera-t-il. Avant de déclarer que “des actions sont également menées chaque année dans le cadre de la promotion et de l’accompagnement des établissements scolaires afin d’améliorer leur qualité. Il en est de même pour ce qui concerne la santé, car il ne saurait y avoir de développement sans une population bien éduquée et en bonne santé.

Enfin, pour partager avec l’ensemble des ressortissants et des populations de la ville de Goundam, il est organisé séquentiellement des séries de conférences débats sur des thèmes de développement de la ville. Ces conférences débats touchent tous les segments de la vie des populations. En outre, il important de signaler que l’Association pour le développement de la ville de Goundam depuis sa création ne cesse de se battre pour le développement économique et social de la ville”.

Soucieuse de la paix, de la cohésion sociale entre tous fils du pays, l’Association apporte son soutien sans faille aux autorités de la Transition. “Il est urgent et important aujourd’hui que tous les enfants du pays fassent l’union sacrée autour de notre pays afin de rétablir la paix et la sécurité, toutes choses sans lesquelles il n’y aura pas de développement”.

Profitant de cette tribune, le président de l’Association pour le développement de la ville de Goundam a tenu à remercier tous ceux qui ont apporté leur soutien sans faille au développement de l’Association et à celui de la ville de Goundam.

“Qu’il me soit permis de remercier et de féliciter tous les ressortissants de la ville de Goundam, des populations et particulièrement les membres du bureau exécutif national pour leur engagement et leur sens élevé du sacrifice quand il s’agit de la ville de Goundam, j’allais dire leur ville”, a conclu Issa Arsina.

Notons que Goundam est une ville cosmopolite dont la population est composée en majorité de Songhaï, de Touareg, de Peuls et Bellahs, etc. L’activité économique principale est l’agriculture suivis de l’élevage et de la pêche. Les activités commerciales sont également développées.

L’ADVG a été créée il y a de cela plus de 25 ans pour accompagner le développement de la communauté de Goundam.                                              

 El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.