Association pour la Promotion de la Jeunesse et du Leadership (APJL) : Les activités de 2018 lancées

A la faveur d’une cérémonie organisée à cet effet, l’Association pour la Promotion de la Jeunesse et du Leadership (APJL) a procédé, le samedi 24 février dernier, à la Bibliothèque Nationale, au lancement de ses activités de cette année. C’était en présence des représentants du ministre de la Jeunesse et la Construction Citoyenne, Cheick Oumar Coulibaly, du Maire de la Commune VI, Cheick Oumar Koné, de la marraine de l’association, Mme Dembélé Fatoumata Faye, du président de l’APJL, Mohamed Amadou Gouanlé.

Créée le 6 février 2016, l’Association pour la Promotion de la Jeunesse et du Leadership (APJL) est une initiative des étudiants finalistes d’une même promotion de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FSEG), en vue d’apporter leur pierre à la construction du  Mali. Elle  a pour objectif de réunir la jeunesse en vue de créer un cadre d’échange, de solidarité, d’entraide, de faire de la jeunesse, une jeunesse active, citoyenne et responsable. Mais aussi,de donner une vision propre au Mali à travers la formation des jeunes leaders, etc.  Sa mission est de contribuer à la responsabilisation de la jeunesse par le biais de la formation.

Selon  le président de l’APJL, Mohamed Amadou Gouanlé, depuis des années, le Mali est confronté à de multiples problèmes qui l’érigent à la dernière place dans la quasi-totalité des secteurs de développement. Pourtant pour lui, le Mali recèle d’énormes potentialités naturelles et humaines pouvant lui permettre d’enclencher un développement multisectoriel accéléré.

Pour ce faire dit-il, la participation de la jeunesse est indispensable. C’est pourquoi, les membres de l’APJL  ont initié un projet de lancement de ses activités pour permettre la résolution des questions relatives à la jeunesse. Il s’agit de traiter quelques grands maux auxquels est confrontée la jeunesse malienne.

D’après Mohamed Amadou Gouanlé, de multiples changements ont été constatés à travers des actions menées par les organisations et associations nationales. Mais qu’à cela ne tienne, les défis à relever restent énormes.

Pour lui, ce lancement vise à mobiliser, sensibiliser, promouvoir et amener les jeunes à un changement de mentalité en adoptant des comportements de leader et citoyens modèles. Mais également à promouvoir le leadership dans le milieu jeune, à favoriser l’épanouissement de la jeunesse et l’impliquer dans la gestion des affaires publiques et créer un cadre d’échange entre les leaders d’opinion.

Prenant la parole, la représentante de la marraine, Mme Dembélé Fatoumata Faye a remercié les membres de l’APJL pour le choix porté sur sa personne. Elle  s’est dite convaincue qu’en suivant les directives de leur marraine, l’APJL ira très loin et réalisera ses projets. Enfin, elle les a encouragés à persévérer davantage pour relever les défis de l’heure.

Pour sa part, le représentant du ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, Cheick Oumar Coulibaly a encouragé et félicité les membres de l’APJL pour avoir organisé cette cérémonie. Après leur avoir promis le soutien de son ministre, il a invité ceux qui souhaitent entreprendre à être proactifs et à aller vers les structures qui orientent, conseillent et même qui financent des projets jeunes. Selon lui, leur département a une politique nationale de la citoyenneté et du civisme. Et cette politique a un plan d’actionsqui sera mis en œuvre au cours de l’année 2018 par la société civile et le gouvernement. Il a promis que  l’APJL sera identifiée parmi les structures partenaires pour la mise œuvre de cette politique nationale.

Au cours de cette cérémonie, le rapporteur de l’APJL a présenté les activités menées par leur association depuis sa création à nos jours. Quant au vice-président, Boubacar Diallo, il a présenté le programme des activités de  2018. Il s’agit d’un programme à six (6) volets : Formation, Santé, Environnement, Education, Sport et Culture.

A noter que cette cérémonie de lancement a été marquée par une conférence sur le thème : « le rôle de la jeunesse dans la construction citoyenne », animée par Mahamadou  Diouara, enseignant-chercheur, écrivain, expert en Socio-anthropologie. Mais aussi par la remise d’attestations de formation sur le leadership et par la prestation d’un groupe de jeunes slameurs.

Fily Sissoko

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *