Association des femmes volontaires du Nord du Mali : Pour contribuer au développement socio-économique

manifestant foule protestation femme banderole  accord paix indivisible nord mali

L’association des femmes volontaires du Nord du Mali a officiellement lancé ses activités le vendredi 25 mars 2016 à la Maison de la presse du Mali. La cérémonie de lancement a eu lieu en présence de la présidente de l’association, Dramé Massouroura Kattra, et de Nouhoum Fofana, représentant du parrain Mamadou B. Kéïta, directeur général de l’Eco-Sup Alternance.

 

Pour manifester leur volonté à contribuer à la construction de l’édifice national, les femmes du Nord sous la houlette de Drame Massouroura Kattra ont décidé de se regrouper et de créer une association dénommée «association des femmes volontaires du Nord du Mali».

 

Pour la présidente de l’association, la crise politico-sécuritaire que le Nord du Mali connaît depuis 2012, a occasionné un ralentissement des activités de développement dans cette partie dont les femmes et les enfants sont les plus touchés. Elle dira qu’en plus de ce que font les maris, les femmes doivent contribuer à soutenir les charges et les dépenses de la famille. C’est pourquoi, Dramé Massouroura Kattra a expliqué que les femmes du Mali en général et celles du Nord en particulier, à travers cette association, entendent jouer leur participation au développement du pays et à la stabilité des régions du Nord du Mali. Pour cela, dit-elle, les défis à relever restent pour elles le combat de la pauvreté par la mise en œuvre d’activités génératrices de revenus.

 

Par ailleurs, la présidente de l’association a indiqué que, dans un premier temps, les femmes seront formées aux métiers tels que la savonnerie, la teinture, la transformation des céréales et le petit commerce. Pour réaliser cette ambition, Dramé Massouroura Kattra espère l’accompagnement des partenaires financiers à l’aboutissement des différentes sessions de formations sollicitées ainsi que l’acquisition d’équipements et matériels de travail. Elle a conclu son intervention en remerciant le parrain de son association, Mamadou B. Kéïta, qui n’a ménagé aucun effort pour les accompagner.

 

Le représentant du parrain, Nouhoum Fofana, a encouragé l’association à contribuer au développement socio-économique du pays. Il faut noter que l’association des femmes volontaires du Nord du Mali a pour but de promouvoir la solidarité entre ses membres ; d’améliorer les conditions de vie de ses membres ; de contribuer au développement socio-économique et social du Mali en général et du Nord en particulier.

Diango COULIBALY

Source : le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.